Je m’appelle Laure, et parfois, je mens parce que je n’arrive pas à dire non aux gens. Je fais ce que j’appelle des oui pourris.

« Tu viens la semaine prochaine ? »
Moi, dans ma tête : « Ugh, enfer et damnation, c’est mon seul soir de libre de la semaine, j’ai vraiment besoin de me poser un peu. »
Moi, en vrai : « Oh, pourquoi pas. J’ai peut être un truc mais pas sûr. Je te redis. »

Episode 2 - Arrêter de faire plaisir à tout le monde

Le truc, c’est que je ne vais pas lui redire, je ne vais pas rappeler cette personne, je vais probablement arrêter de décrocher le téléphone, changer de bar préféré pour ne pas la recroiser, et le jour J, faire semblant d’avoir oublié ou PIRE, inventer un mensonge abracadabrantesque de dernière minute tout en souffrant dans ma chair parce que je me sens pourrie d’avoir laissé traîner les choses. Alors que je savais que je n’irai pas. Depuis. Le. Début.

Le oui pourri ressemble à un oui un peu hésitant, mais à l’intérieur, il est moisi : il contient toute la culpabilité du non à venir.

Non, tu n’es pas seule

J’écris cet article parce que je sais que nous sommes nombreuses à souffrir de ce mal. Je le sais parce que je me fais souvent planter par d’autres personnes qui ne savent pas dire non. Je le sais parce que j’ai rencontré des gens qui ont carrément perdu des amis à force de culpabilité et de ne pas décrocher les téléphones.

Je le sais parce que la semaine dernière, entre deux bouchées de sandwich du midi, j’ai assisté à cette conversation :

Une de mes collègues : « Je suis invitée à 3 mariages cet été. Je peux pas poser tous mes congés pour des mariages, et yen a qui sont carrément à l’autre bout de la France. En plus j’aime pas vraiment les mariages.
Son voisin de table : « Ah oui chiant. T’es obligée de faire les trois ? »
Elle, pleine d’espoir : « Je vais aller à un, deux max je pense. Tu crois que c’est mieux de pas répondre du tout ou de répondre que t’y vas pas ? »
Moi (dans ma tête) : « Non bien sûr ne réponds pas, tout le monde adore se faire chier à organiser des trucs pour 140 personnes et construire des tableaux excel de mabouls pour finir avec une surprise party de 0  invités parce que PERSONNE NE RÉPOND.  »
Le voisin, à voix haute : « Euh c’est quand même mieux de leur dire. »
Elle, dépitée : « Ok.  »

Pour soulager la peine de nos amies mariées et autres organisatrices de soirées, je propose une méthode en trois points pour éradiquer les oui pourris : prévention, analyse, action.

Prévention : détecter un oui pourri.

Le oui pourri est souvent précédé d’une série d’excuse ‘je vais connaître personne’ ‘je sais pas si je pourrai finir le travail à temps’. Scoop : vous n’avez pas à vous justifier pour ne pas aller quelque part.
Le oui pourri est souvent accompagné d’un rêve : au lieu de cette soirée / mariage / anniversaire surprise / etc vous vous imaginez chez vous, posée avec un bon bouquin, une série, un film, votre junk food de choix, dans votre jogging en pilou-pilou.

Analyse : la liste des excuses pourries pour ne pas dire non :

1. Si je dis toujours non, ils vont plus m’inviter à rien.

Sans vouloir faire les rabat-joie, dire oui et ne pas se pointer, ce n’est pas vraiment la recette pour garder ses potes non plus.

2. Si je dis non, ils vont pas comprendre.
Ce sont des amis, ils vont comprendre. Ils peuvent comprendre qu’on n’aime pas les mariages, ils peuvent comprendre qu’on n’ait pas envie de sortir. Ils peuvent comprendre qu’on ait plus besoin de repos et de temps calme que d’une grosse soirée à 40 personnes.

3. Si je dis non, c’est pas sympa.
De toutes façons, soyons honnêtes, vous n’irez pas. Il n’y a pas de sympa / pas sympa, vous avez juste autre chose à faire. Ne pas mettre des vents aux gens que vous appréciez, ça c’est sympa.

4. C’est juste de la flemme, je peux me forcer.
Et alors ? Si vous aviez un rendez-vous ou que vous étiez à l’étranger personne ne jugerait votre absence. Ce n’est pas parce que vous êtes libre en théorie que vous devez dire oui à tout ce qui se présente. Pensez autrement : s’il s’agissait d’argent, et pas de temps, vous n’achèteriez pas tout ce qu’on vous propose en début de mois juste parce qu’il y a des sous sur le compte. C’est pareil pour le temps. Vous avez le droit de passer du temps chez vous, à ne rien faire, et de ne pas avoir à vous justifier.
C’est à vous de juger quand la flemme nécessite de se reposer et quand elle nécessite de se bouger. Personne d’autre n’a la réponse.

Action : les solutions pour arrêter de distribuer des ouis pourris

Quand vous vous voyez en train de dire oui alors que vous sentez un non, changez votre réponse :

« Oui pourquoi pas. Non attends, je te dis ça mais j’ai des tonnes de trucs en ce moment et j’ai très envie d’avoir une soirée pour moi. Je ne pense pas que je passerai. Merci pour l’invitation.’

Quand les gens insistent :

« Je préfère te dire non comme ça tu ne m’attends pas. Si je te dis oui et que je te plante, on ne sera pas plus avancé. »

C’est tout. Pas d’explications, de justifications sans fin. Les gens se lassent plus vite si on ne leur donne pas de grain à moudre.

La solution ultime : la prévention. Gardez une soirée pour vous par semaine. Mettez la dans votre agenda. C’est VOTRE soirée. Vous pouvez en mettre deux, trois selon vos besoins. C’est un soir non négociable. Au début vous devrez peut être l’imposer, mais rapidement tout le monde saura que ce jour est bloqué pour vous et vous n’aurez plus à vous justifier.
Il y a même un nom pour décrire ce bonheur de rester croûter chez soi : the ‘Joy of Missing Out’ (la joie de louper quelque chose) – en réponse au terme FOMO ‘Fear of missing out’ (peur de louper quelque chose). L’explication en image.

Reçois ton guide "Libérez votre génie de l'Open Space"

En t'inscrivant, tu recevras également les Love Notes des Aventurières. 

You have Successfully Subscribed!

Reçois la série "Trouver la bonne idée"

En t'inscrivant, tu recevras également les Love Notes des Aventurières. 

You have Successfully Subscribed!

Effets secondaires notoires : tu vas parler de ce que tu fais avec une confiance inébranlable et attirer des clients parfaits.

En t'inscrivant, tu recevras également les Love Notes des Aventurières. 

You have Successfully Subscribed!

Recevoir les étapes clés du Plan de Conquête de l'Univers

You have Successfully Subscribed!

Recevoir les étapes clés du Plan de Conquête de l'Univers

You have Successfully Subscribed!