Préparer son intervention en public

C’est flippant de parler en public : l’idée de se ridiculiser en public est tout simplement insurmontable.

Pourtant, tu en as des choses à dire. Tu as monté ton projet parce que tu avais un message à passer, une conviction profonde. C’est la rencontre de ton histoire et de tes compétences qui rendent ce que tu fais unique. Ce n’est facile pour personne, mais c’est primordial que tu apprennes à le faire. Parce que personne d’autre que toi ne peut passer ton message. Personne ne peut parler avec autant de passion et de conviction de ce qui t’anime.

Les premières fois où j’ai du parler en public, je n’en menais pas large. J’ai beau avoir l’air extravertie, j’aurais volontiers troqué mon intervention contre une soirée canapé séries et un plaid en pilou pilou.

La bonne nouvelle, c’est que ça s’apprend. Tu n’es pas obligée de commencer par un public de 100 personnes, tu peux déjà aller présenter ton activité dans une association du coin, à un meetup, ou préparer un atelier pour tes clients les plus chouettes et utiliser les techniques que je te donne ci-dessous.

La seule chose qui t’enlève le stress de la scène, c’est de préparer ton discours. De savoir exactement ce que tu veux que les gens retiennent. Parce que ça détourne le projecteur. Le plus important, ce n’est pas toi, c’est le message que tu as à passer. Le plus important, c’est eux, ton public, et ce qu’ils vont ramener chez eux de ton intervention.

Si tu te « ridiculises » (et tu seras toujours un bien plus sévère juge que ton public), ils vont juste passer à autre chose. Mais si tu les touches, si tu les embarques dans ton histoire, que tu leur fais voir quelque chose, juste pendant un instant, tu auras changé les choses pour eux. Et ils repartiront avec quelque chose de précieux.

Voici la méthode que j’utilise pour préparer toutes mes interventions en public. La timeline est très approximative, elle dépend complètement de la taille du projet, de mon inspiration, et de la date limite. Je suis du genre à ne pas du tout respecter les rétroplannings, donc ne tiens compte de celui-ci que s’il fonctionne pour toi. Les étapes en revanche, sont toujours les mêmes.

Comment préparer ton intervention dans une conférence (ou en public) :

1. Choisis un thème général 

et fais le tourner dans ton cerveau, laisse-le gigoter à un niveau de conscience « faible ». Quand des idées apparaissent, note-les (j’utilise l’appli Simplenote ou un cahier, tous les moyens sont bons pour ne pas laisser filer un bonne idée)

2. Commence à faire semblant de parler dans la douche

comme si tu t’adressais au public, et laisse les 2-3 grandes idées de ton talk se dégager.

3. Note ce que tu veux dire sur ces 3 grandes idées

et *seulement* après, commence les recherches. Ça ne veut pas dire qu’on ne change pas d’avis, ça veut dire qu’on commence par se faire son opinion, pour ne pas se laisser balloter au gré des lectures, ou être tentée de répéter la thèse de quelqu’un d’autre. Tout commence par une intuition ou une idée forte, puis on affine et on révise de façon argumentée grâce aux recherches.

4. Commence par écrire en haut d’une page LA grande idée.

Si les gens ne retiennent qu’une chose ce sera ça. Et puis écris tout le reste. J’écris toujours mes interventions de A à Z parce que je vais les publier comme articles ensuite. J’ai remarqué que plus elles sont préparées, plus elles font naturelles et me permettent d’être à l’aise sur scène. A toi de placer le curseur où tu veux.

5. 1 semaine avant : commence à te mettre le texte en bouche et chronométrer.

Le message principal doit revenir plusieurs fois. Perso, je fais beaucoup de modifications en ‘essayant’ le texte à l’oral. Je l’essaie des dizaines de fois. PLUS AUCUNE MODIFICATION SUR LE FOND À CE STADE.
Puis retravaille à fond l’intro et la conclusion. Tu veux que les gens soient accrochés dès les premières secondes, et tu veux qu’ils ressentent quelque chose à la fin : demande toi quelle énergie tu veux qu’ils emmènent chez eux à la fin. Ecris ta conclusion en fonction de ça.

Note : je ne te recommande pas forcément de répéter avec quelqu’un pour t’entraîner : ça peut être hyper déroutant, si la personne ne rit pas du tout par exemple ou si elle n’est pas le public visé et ne capte pas. Une seule personne peut être beaucoup plus stressante qu’une salle, surtout si tu la connais bien.

6. Les jours avant l’intervention : choisis soigneusement tes vêtements pour être à l’aise et te sentir géniale.

Prépare deux trois fiches avec les points clés (c’est plus pour te rassurer que comme aide mémoire)
A ce stade, en général, je répète mon intervention à voix basse dans les transports, je la refais sous la douche, dans les toilettes, tout le temps. Pas pour ressembler à un perroquet, mais pour être sûre que tout passe bien, que j’ai les enchaînements en tête, et que je me sens à l’aise.

7. La veille : imprimer le texte de l’intervention et mettre les fiches dans ton sac.

8. Le jour J : avant de monter sur scène, tu peux avoir un rituel si ça te rassure.

Pour moi la tenue que je porte, le fait d’avoir répété 100 fois sont mon rituel. Une fois sur scène je suis souvent en transe, je ne me souviens de rien quand je redescends. Le mot clé c’est d’en profiter, de discuter avec les gens après pour voir ce que ça a suscité chez eux.

9. Après la conf : va fêter ça d’une façon ou d’une autre.

Soit avec des amis, soit en t’achetant un livre ou un cadeau qui te plaît. De mon côté, je m’accorde au moins une demie journée de repos aussi.

Ça peut paraître du boulot (parce que ça en est), mais si tu as envie de partager le message que tu portes, t’entraîner à parler en public devient un plaisir et une occasion de toucher beaucoup de gens en personne et de surmonter tes peurs.

A toi : quelle occasion peux-tu créer pour présenter tes idées ? Un meet-up ? Une conférence sur un sujet qui t’intéresse ? Proposer une intervention à la CCI, dans une classe d’étudiants ?

Si tu veux retrouver tout ce dont tu as besoin en une page, télécharge le bonus « Ton intervention en une page ».

Reçois ton guide "Libérez votre génie de l'Open Space"

En t'inscrivant, tu recevras également les Love Notes des Aventurières. 

You have Successfully Subscribed!

Reçois la série "Trouver la bonne idée"

En t'inscrivant, tu recevras également les Love Notes des Aventurières. 

You have Successfully Subscribed!

Effets secondaires notoires : tu vas parler de ce que tu fais avec une confiance inébranlable et attirer des clients parfaits.

En t'inscrivant, tu recevras également les Love Notes des Aventurières. 

You have Successfully Subscribed!

Recevoir les étapes clés du Plan de Conquête de l'Univers

You have Successfully Subscribed!

Recevoir les étapes clés du Plan de Conquête de l'Univers

You have Successfully Subscribed!