ton ingrédient secret pour te vendre

Est-ce que tu luttes parce que ton projet n’est pas « assez précis » ? Qu’il manque quelque chose. Du coup tu ne peux pas te lancer, encore moins te vendre, parce que tu n’es pas capable d’expliquer en deux trois phrases hyper percutantes ton entreprise. Et tu fais des boucles dans ta tête, qui ne s’arrêtent pas et qui te rendent dingue. Quand est-ce que ce sera enfin prêt ?

Laisse moi te raconter ce qui m’est arrivé à ce sujet (et si possible t’épargner des mois de souffrance).

J’ai passé une année (pas très agréable) à chercher mon « ingrédient secret ». Dans un cours que j’ai fait il y a deux ans sur le blogging, le prof disait quelque chose qui me paraissait très sensé : pour se faire connaître, il faut deux choses : un sujet, et une niche. Pour créer sa niche, il faut un « ingrédient secret ». Ça peut être le type de personnes à qui vous vous adressez (fitness pour les geeks) ou une façon originale d’aborder un sujet (le marketing par les neurosciences).

Ce conseil en apparence innocent a été le début d’un mal de crâne de plusieurs mois, où je me retrouvais régulièrement complètement bloquée, stressée et dans le flou général à base de : c’est quoi mon ingrédient secret, bordel ! Je ne comprends pas de quoi je parle. En fait je ne suis pas assez claire sur ce que je fais et du coup ça ne marchera jamais.

Devine ce qui se passe quand tu es focalisée sur ce qui te manque (ou que tu crois qu’il te manque) : tu n’avances pas. Tu bafouilles quand on te demande ce que tu fais. Tu t’excuses avant même de parler parce que tu sais que tu vas avoir l’air floue et passer pour une amateure. En plus, tu ne gagnes pas ta vie. Je ne voyais mes expériences qu’au travers de ce prisme : je n’ai pas d’ingrédient secret.

Pendant que je m’obsédais pour cette recherche d’ingrédient secret (j’ai même fait une séance traumatisante avec un coach – très bon sur son domaine – où il m’a dit : on ne comprend pas ce que tu fais. Tu n’as pas de niche assez précise. J’ai replongé en mode recherche d’ingrédient secret et de niche, tout en me disant que quelque chose ne tournait pas rond : je ne voulais pas de ‘niche stratégique’, je voulais libérer le génie des gens et qu’ils montent des entreprises complètement géniales et passionnantes).

Ce que je ne voyais pas pendant tout ce temps

Dès que je montais sur scène pour partager mon message, des centaines de personnes arrivaient sur ma newsletter. Tout au long de cette année de doute, j’ai reçu des centaines de mails de personnes qui me remerciaient de ce que j’écrivais, de ce que je faisais, de ce que je leur avais donné l’autorisation de faire. Je parlais de ne plus écouter sa peur, y aller, ne pas attendre la confiance en soi, entreprendre avec bienveillance et entreprendre maintenant pour faire briller ses talents au grand jour.

Ce que je ne voyais pas pendant tout ce temps où je cherchais les réponses au mauvais endroit, c’est que presque 2000 personnes savaient ce que je faisais, puisqu’elle me suivaient, commentaient, partageaient et m’exprimaient en privé ou en public ce que les Aventurières avaient fait pour elles.

Je voulais tellement rentrer dans une case.

Dire que je faisais « du marketing pour les entrepreneures passionnées » ou des phrases toutes faites comme « j’aide les femmes qui ont une passion à monter une entreprise et en vivre ». Ô surprise, aucune case ne m’allait. Je ne rentrais nulle part. Et ça me désespérait.

Et puis un jour j’ai lâché.

En grande partie grâce à ma coach, Nathalie Antonio Giraud, qui m’a dit « mais ce que tu fais c’est ne pas rentrer dans les cases. C’est pour ça qu’on te suit, et tu autorises les autres à faire de même. Pourquoi courir après « ta » case ? » et aussi grâce aux Aventurières que j’ai enfin écoutées et qui me disaient exactement ce que je faisais. Depuis le début.

J’ai arrêté d’essayer de trouver une case dans laquelle rentrer, et j’ai ouvert mes oreilles. J’ai écouté ce que je faisais déjà. C’était tellement reposant, de ne pas avoir à lutter, et de juste accepter ce que tu amènes à la table, naturellement, grâce à tes expériences, tes connaissances, ta façon d’être et les questions qui t’animent. J’ai rencontré mon autre coach, Céline, qui aligne ton business avec ton âme.

Je fais faire cet exercice à la Tribu et aux personnes avec qui je travaille en solo, parce qu’il est fondamental, et qu’il va à rebours de tout ce qu’on nous apprend : écouter plutôt que faire. Chercher ce qui est déjà là plutôt que se rassurer à coups de formations et de solutions toutes prêtes des derniers gourous à la mode. On ne travaille pas sur un « pitch » parfait, on cherche la phrase qui résonne et qui va nous ramener vers l’essentiel, toujours : je libère le génie des femmes ; j’orchestre des rencontres qui changent la vie ; je crée des lieux où les habitants du quartier se rencontrent et partagent un repas ; je fabrique des expériences autour de la nourriture…

Le lâcher prise et les réponses qu’il contient

En lâchant, l’inspiration est arrivée encore plus forte : j’ai posé les bases de l’anti école d’entrepreneuriat, où l’on désapprend ce qu’il faut faire pour mieux rayonner. J’ai imaginé et créé la Signature Emotionnelle, pour accompagner les entrepreneures à accepter et apprivoiser ce qu’elles font naturellement et le déployer.

Je n’ai pas besoin d’une case, je sais ce que je fais. Depuis toujours : libérer le génie des femmes.

Et je sais qu’il y en a beaucoup parmi vous qui luttent, qui veulent des réponses plus précises, des cases, des noms à mettre sur leurs cartes de visite, des phrases toutes prêtes à répéter d’ascenseur à dîner en ville.

Tu n’es pas une case, et tu n’as pas besoin d’une case pour y arriver. Tout est là. Tu as juste à l’autoriser. A laisser cette mission qui te travaille s’exprimer au grand jour, dans toute son imprécision, ses tâtonnements, ses illuminations, ses moments de clarté absolue.

Ce qu’on fait est une exploration, la rencontre avec un continent inconnu. Pas une petite promenade de santé  sur un chemin balisé.

Pour 2017 je n’ai qu’une chose à te souhaiter : laisse toi briller.

Reçois ton guide

You have Successfully Subscribed!

Reçois la série "Trouver la bonne idée"

You have Successfully Subscribed!

Reçois les piliers de ton Plan de Conquête de l’Univers

You have Successfully Subscribed!

Recevoir les étapes clés du Plan de Conquête de l'Univers

You have Successfully Subscribed!

Recevoir les étapes clés du Plan de Conquête de l'Univers

You have Successfully Subscribed!