Ça fait un moment que je n’ai plus fait d’interviews ni d’articles invités, parce que j’avais envie de quelque chose de différent : une interview, c’est toujours le résultat convenu d’une conversation, et un article invité, ça ne laisse pas non plus la place à la discussion. J’inaugure donc avec Claudia les articles à 4 mains. Elle a écrit le coeur de l’article, j’ai mis mes commentaires et ajouts en italique. J’ai hâte de savoir ce que vous en pensez.

Qui sommes-nous ?

Je m’appelle Claudia Martin, je suis une ancienne Cadre stressée dans l’événementiel culturel. 

Il y a 2 ans, je me suis lancée dans la grande aventure de ma reconversion, habitée par une profonde envie de réunir ma passion et mon métier

C’est comme ça que je me suis formée à l’enseignement du Yoga en Inde et à Paris. Je suis devenue officiellement professeur il y a un peu plus de 2 ans. 

Je me suis spécialisée dans le Yoga dynamique (Ashtanga et Vinyasa Yoga) et j’enseigne aussi aux futures mamans 🙂 

visuel portrait Claudia torsion

J’ai par ailleurs tout un volet de mon activité dédié à l’accompagnement des futures profs de Yoga et des profs de Yoga qui rencontrent des défis pour communiquer sur leur activité.

J’enseigne le Yoga en présentiel à Paris, et aussi en version digitale, via ma boutique en ligne, grâce à plusieurs formations vidéos et ebooks que j’ai créés

Ma priorité est de transmettre ma passion et d’aider mes élèves à vivre en toute sérénité ; et, pour mes élèves entrepreneures, à créer et gérer leur business en toute sérénité.

Je m’appelle Laure Jouteau, je suis ancienne cadre stressée dans le marketing et le numérique.

Il y a 2 ans (je n’avais jamais remarqué le parallèle), je me suis lancée dans une reconversion : j’étais obnubilée par l’idée de libérer le génie et les talents des femmes, et de les aider à créer des entreprises et des modèles de réussite différents.

J’ai commencé par beaucoup écrire et interviewer des femmes que je trouvais inspirantes, jusqu’à créer l’anti-école d’entrepreneuriat, pour accompagner les femmes entrepreneures à réussir selon leurs propres critères et à propager la bienveillance et le plaisir comme source de succès.

Aujourd’hui, j’accompagne des femmes en individuel ou en groupe, à distance et en présentiel à Lyon, pour les aider à vivre de leurs talents et à briller à leur façon.

Ma priorité est de permettre aux femmes de réussir dans le plaisir et la douceur. Le plus important est de libérer ce qu’on a en soi, et de créer des entreprises qui libèrent nos talents, pas qui les étouffent.

Je remercie Laure de m’avoir proposé de rédiger cet article sur son blog, sur un sujet qui me passionne profondément et que je vis au quotidien : le Yoga pour les entrepreneures ! C’est toujours une grande joie et un honneur de contribuer au blog des Aventurières qui fait partie de mes plus grandes sources d’inspiration ! 

Et merci à toi de te prêter au jeu !

Le Yoga : sur toutes les lèvres et tous les tapis ?

Le Yoga est actuellement en plein boom énorme et ça ne vous a sans doute pas échappé !

Tout le monde en parle et de plus en plus de personnes le pratiquent ! 

Pour les entrepreneures comme nous, le Yoga est une ressource très précieuse. Il peut nous aider à nous ancrer davantage dans l’instant présent pour développer notre business avec clarté, authenticité et sérénité.

Le yoga te rappelle que tu n’es pas que dans ta tête. Tu as beau faire des plans sur la comète, paniquer, te stresser, vouloir tout contrôler, … il te rappelle, avec beaucoup de douceur et d’amour, que la seule chose qui existe, c’est ce qu’il y a maintenant, à cette seconde. C’est tout ce qu’il y a et c’est tout ce dont tu as besoin.

Le Yoga, en 2 mots, c’est quoi ?

Je pourrais vous parler du Yoga pendant des heures et des heures (quand on aime, on ne compte pas !!!!) mais je vais privilégier l’esprit de synthèse et vous proposer une définition, provisoire et imparfaite, du Yoga en quelques mots.

Le Yoga est une pratique corps-esprit qui va dans le sens d’une union ou réunion entre les contraires : entre le corps et l’esprit, entre l’individu et la Nature, entre le masculin et le féminin, entre le Yin et le Yang…

Le Yoga est avant tout une pratique, on peut donc disserter dessus à volonté mais la magie opère seulement lorsqu’on fait ses premiers pas (ou plutôt ses premières postures !) sur un tapis !

C’est ce que j’adore dans le yoga, qui est tellement précieux pour l’entrepreneuriat : on peut disserter et chercher la bonne idée, la meilleure façon de faire pendant des années, mais seule l’expérience fait de toi une entrepreneure : c’est par l’action que l’on avance. Et cette action n’a pas besoin d’être parfaite, elle doit juste exister. Le yoga n’attend pas de toi que tu sois capable de te mettre les pieds derrière la tête, ou de faire des pompes à une main : il te demande juste de venir sur le tapis et d’être là. C’est pareil pour l’entrepreneuriat : pas besoin d’être la commerciale la plus convaincante du far west ou la comptable la plus avertie. Il suffit de commencer. Là où tu es, c’est ton point de départ.

Le Yoga, ça apporte quoi exactement pour une entrepreneure ?

On pourrait écrire des tartines et des tartines sur les innombrables bienfaits du Yoga.

Oh oui… On devrait peut être faire un livre à 4 mains d’ailleurs ? Dis moi ouiiiiiiii

Si cela vous intéresse, je vous invite à lire mon article où je vous présente 7 bienfaits essentiels de la pratique

Le Yoga est avant tout une aventure personnelle et chaque pratiquant(e) va ressentir personnellement des bienfaits et une transformation qui lui seront uniques.

Toutefois, des constantes se retrouvent dans la pratique du Yoga pour les entrepreneures.

Après avoir bien refléchi sur la question, j’ai sélectionné 6 mots-clefs autour desquels je vais vous proposer un partage d’expérience et de réflexions.

Commençons notre voyage ensemble, au pays du Yoga pour les entrepreneures !

1. La connaissance de soi

Le Yoga est une très puissante technique de connaissance de soi-même. 

On devient un grand explorateur de soi-même et on prend conscience de plein de choses, notamment :

  • Nos possibilités
  • Nos besoins
  • Nos limites
  • Notre potentiel

Chaque nouvelle pratique est une nouvelle grande découverte car, comme le dit si bien Héraclite : « On ne se baigne jamais deux fois dans le même fleuve » et « tout coule ». 

Note pour les lectrices : Héraclite, contrairement à la croyance populaire, n’est pas l’auteur de l’expression « Cool Raoul ».

On n’est donc jamais la même personne sur le tapis et rien n’est jamais acquis ! Une posture qu’on maîtrisait un jour peut nous échapper le lendemain (ça aide à devenir une personne plus humble !), et une posture qui nous semblait impossible peut, un jour, devenir une possibilité.


Dans l’entrepreneuriat, c’est un appel à l’humilité. Il y a quelque chose que le yoga m’a appris, presque à mon insu : ce qui compte ce n’est pas le mouvement, mais l’intention que tu y mets. C’est la base même de l’anti-école d’entrepreneuriat : tu peux réussir en forçant, en copiant les méthodes des autres et en suivant les conseils des gourous à la lettre. Mais tu auras raté l’occasion d’apprendre quelque chose de beaucoup plus important : qui tu es. Ton entreprise n’a pas à ressembler à celle d’une autre, de même que ce n’est pas en copiant ce qui se passe sur le tapis d’à côté que tu retireras ce que tu as à retirer de ta pratique de yoga. Tout part de toi, et tout te ramène à toi.

2. La douceur

Le Yoga nous encourage à réaliser nos rêves et à atteindre ses objectifs dans la douceur plutôt que dans la douleur !

Pratiquer le Yoga, c’est apprendre à savourer chaque étape du chemin plutôt que de partir avec trop d’attentes, qui risqueraient d’ailleurs d’être déçues. 

C’est quelque chose d’assez paradoxal en apparence : se lancer sans avoir d’attentes, apprécier le chemin sans se soucier du résultat. En tant qu’entrepreneure tu te dis : non mais moi je me lance pour avoir des clients et gagner ma vie, sinon c’est tout pourri. En fait ce n’est pas ça la question, c’est plutôt de renverser ce qu’une société de compétition et de consommation nous a inculqué : le plaisir de la réussite est quelque chose de très futile et passager, si tu n’as pas fait ça pour les bonnes raisons. En tant qu’ex cadres stressées, on connaît bien ça : le plaisir de montrer à tout le monde que tu gagnes très bien ta vie, que tu grimpes les échelons, ne vaut rien quand tu dois te lever tous les matins avec la boule au ventre parce que tu n’es pas bien là où tu es.

Si tu veux en savoir plus j’en avais parlé dans l’article « Faut-il faire ce qu’on aime pour être heureuse? ».

Sur un tapis de Yoga comme dans la vie de tous les jours, on ne peut pas tout contrôler, et heureusement !!!! Alors on apprend à se laisser surprendre et à s’émerveiller !

La pratique du Yoga nous encourage à être douce avec nous-même.

Vous avez sans doute remarqué qu’on parle sans cesse de « sortir de sa zone de confort ». Ca en devient un peu agaçant, vous ne trouvez pas ?

Amen Claudia, Amen !

A travers la pratique du Yoga, on cultive la facilité, on construit notre zone de bien-être ! Ca fait tellement de bien !

3. L’équilibre

Le Yoga aide à expérimenter la différence entre forcer et faire des efforts.

Par exemple, dans la pratique du Yoga, on essaie de distinguer : est-ce que dans cette posture, ça m’étire, de manière positive, harmonieuse et progressive ou est-ce que ça me tire, occasionnant une douleur, un blocage, un risque de crampe ou de blessure ?

Dans la pratique du Yoga, on recherche le juste dosage : ni trop, ni trop peu

Toute entrepreneure qui s’est déjà sentie débordée peut facilement comprendre l’intérêt de cette recherche. On ne cherche pas à faire du sur place, mais à grandir dans la douceur. L’humain a cru, surtout avec l’industrialisation, qu’il pouvait rationnaliser, quantifier et optimiser toute chose. Le yoga nous rappelle ce que la nature nous dit depuis des décennies : la recherche de l’équilibre et du durable est plus fertile sur le long terme. Ma prof de yoga dit « La rentabilité, c’est une mauvaise interprétation du vivant », et c’est ce que je veux porter dans mon entreprise comme dans ma vie : une recherche d’équilibre libérée de l’idée que « plus est mieux ».

Etre une yogini (= pratiquante de Yoga :-), c’est être en recherche permanente d’un équilibre. Et surtout : savoir rebondir après un déséquilibre ou rebondir face à l’un des multiples tourbillons de la vie (comme chantait Jeanne Moreau !)

4. Le soin

Pratiquer le Yoga, c’est consacrer du temps à prendre soin de soin. 

Au début, on se dit que c’est égoïste ! Puis on comprend que pour pouvoir prendre soin des autres, il faut déjà être bien avec soi-même ! 

Plus on est bien, plus on peut donner, partager, transmettre !

Le quatrième pilier de l’anti école d’entrepreneuriat, c’est le ‘commencer par soi’. Seulement en étant capable de comprendre nos besoins, d’accepter nos émotions et de poser nos limites, on peut vraiment changer les choses. En tant que femmes, on est souvent tiraillées par toutes les casquettes : maman parfaite, femme parfaite, meilleure amie, entrepreneure qui gère, etc. Ça peut nous donner la fâcheuse habitude de vouloir être tout pour tout le monde, et d’oublier de poser des limites ou d’exprimer ce dont on a besoin. Le yoga nous rappelle à nous même.

5. La constance

Dans « pratique du Yoga », il y a pratique ! 

Tout comme une chenille n’est pas devenue papillon en un jour

Tout comme Rome ne s’est pas faite en un jour

Le Yoga est une pratique qui se construit dans la régularité et la constance

On parle d’ailleurs de sadhana, c’est à dire de discipline personnelle. Trouver en soi la force et la volonté de monter chaque jour sur son tapis…!

J’ajouterais que le Yoga devient une sorte d’hymne au temps long ! 

Le Yoga nous apprend à ralentir, à prendre le temps. Ne pas se presser, ne pas forcer, être dans l’acceptation, le contentement.

Le Yoga est aussi une décantation, une transformation pas à pas.

Si je peux oser une comparaison, alors je dirais que :

Le fitness c’est un peu comme un café expresso : c’est très vite prêt et très vite bu.

Le Yoga serait plutôt comme une cérémonie du thé : la préparation est longue, symbolique, et on prend le temps de pleinement savourer !

J’adore cette image. J’aime ce que le yoga nous apprend sur la beauté de prendre son temps. Quand on se lance dans l’entrepreneuriat, surtout après une reconversion, on se dit qu’on aura beaucoup de temps pour faire beaucoup de chose, et une des questions qui revient le plus souvent chez mes clientes est celle de la procrastination et de la culpabilité sur l’utilisation du temps. Le yoga m’a appris à apprécier le temps qui s’étire, qui se ralentit, et pas seulement le temps décompté et prêt à remplir en petites cases de calendrier.

6. Le Flow et la facilité

Dans la pratique du Yoga, notamment le Vinyasa Yoga, on découvre la fluidité. La pratique est presque comme une danse et crée un espace presque magique, où on oublie tout le reste, et notamment les défis du quotidien et ce qui nous préoccupe. 

Et en-dehors du tapis, on peut retrouver cet état de Flow dans la création, cet état où on est totalement absorbée dans l’instant présent, où c’est comme si le reste du monde n’existait plus. On crée alors vraiment en pleine conscience et on laisse tomber le multi-tasking (de toute façon ça marchait pas !!!)

Dans la pratique du Yoga, notamment les Yoga plus lents, plus méditatifs comme le merveilleux Yin Yoga, on découvre que les transformations les plus profondes se produisent aussi quand on ne fait rien (ou presque). 

Le Yin Yoga peut même être dérangeant dans un premier temps, pour nous qui avons envie que chaque chose soit « utile », car il ne ressemble pas à une pratique sportive, ce n’est pas non plus une méditation. On s’étire, mais pas tant que ça, on n’est pas dans le renforcement musculaire. Comme tu dis, on a l’impression de ne ‘rien’ faire (je l’appelle le yoga sieste), pourtant c’est celui que je préfère et que je pratique aujourd’hui. J’ai l’impression en Yin yoga que le temps disparaît : je ne peux plus dire si je suis là depuis 10 minutes ou 1 heure, et ça n’a pas d’importance, c’est en pratiquant cette forme que je ressens la plus grande connexion avec mon intuition et mon corps. C’est sans doute parce que c’est là où j’avais le plus de résistances / réticences : à lâcher l’obsession de l’objectif pour accepter de contempler, d’apprécier, d’être.

Accepter que les choses se font aussi quand tu ne fais rien est très étonnant mais aussi tellement vrai !

Dans ton entreprise, le lâcher prise peut amener beaucoup de positif. De manière générale, il est intéressant de regarder les endroits où ça coince, et de voir ce qui se passerait si on lâchait, juste. Si tu ne fais plus, tu crées l’espace et la respiration pour ton inspiration, tes envies. On a tendance à confondre détente et oisiveté, et à les rejeter parce qu’on nous a bien appris que ne rien faire, c’est mal. Ne rien faire, c’est parfois le choix le plus ancré et courageux qu’on puisse faire.

Là je pense que c’est surtout une question de vibration personnelle, de rayonnement et bien-sûr aussi de loi de l’attraction 🙂

Je vais maintenant vous proposer de passer à l’action et de vivre quelques postures de Yoga spécialement sélectionnées pour vous, les entrepreneures !

Quelques postures de Yoga pour entrepreneures Busy

Ici je vous renvoie directement à mon article publié sur le blog d’Olivier Roland, où je vous propose la journée idéale d’un entrepreneur Zen. Vous y découvrirez une super sélection de techniques et de postures de Yoga 

Merci Claudia pour toutes ces ressources !

Quelques lectures Yoga pour les entrepreneures

  • Yoga Sutra, Patanjali, c’est clairement LE texte de référence et de base du Yoga !
  • Siddharta, Herman Hesse, l’histoire du Bouddha, par un de mes auteurs préférés ! Une merveille!

Et aussi :

  • Les voies du Yoga, Tara Michaël
  • Techniques du Yoga, Mircea Eliade

= Deux ouvrages plus pointus sur la philosophie et l’essence du Yoga

Conclusion

Souvent, le Yoga débute par quelques postures sur un tapis. On se concentre alors seulement sur l’aspect physique, avec des objectifs comme : devenir souple, avoir plus de force, soulager son stress, éliminer son mal de dos, améliorer son équilibre…

Très souvent, le Yoga devient, pour chaque pratiquante, une véritable philosophie de vie, un compagnon merveilleux, chaque jour

Je confirme : le yoga a nourri beaucoup de choses dans ma philosophie d’entrepreneuriat et de vie, au delà d’une simple pratique sportive, et presque à mon insu.

Les valeurs du Yoga (lâcher-prise, contentement, non-violence…) se vivent alors aussi en-dehors du tapis, dans la vie de tous les jours, perso et pro.

Je terminerai en vous donnant un conseil précieux qui m’a, personnellement, permis d’acquérir tout de suite de bonnes bases de pratique en toute sécurité : ne débutez pas le Yoga seule, sur Youtube ou avec des bouquins ! 

Profitez de l’expertise et des conseils et ajustements personnalisés proposés par un professeur compétent et attentionné ! 

Si vous doutez encore, regardez ma vidéo sur les blessures au Yoga !

Cette femme est une mine!!

Voilà, chères entrepreneures aventurières, je vous souhaite de très belles pratiques du Yoga. J’espère avoir le plaisir de papoter et peut-être même de pratiquer avec vous !

A bientôt !

Merci Claudia pour cet article très complet et passionnant ! A bientôt.

Reçois ton guide

En t'inscrivant, tu recevras également les Love Notes des Aventurières. 

You have Successfully Subscribed!

Reçois la série "Trouver la bonne idée"

En t'inscrivant, tu recevras également les Love Notes des Aventurières. 

You have Successfully Subscribed!

Reçois les piliers de ton Plan de Conquête de l’Univers

En t'inscrivant, tu recevras également les Love Notes des Aventurières. 

You have Successfully Subscribed!

Recevoir les étapes clés du Plan de Conquête de l'Univers

You have Successfully Subscribed!

Recevoir les étapes clés du Plan de Conquête de l'Univers

You have Successfully Subscribed!