« Maman, Papa, on peut aller voir les girafes ? »

girafe

En entendant ça hier au parc, j’ai été saisie de pitié pour les pauvres girafes en question. Subitement passionnée par le sort de ces animaux, j’ai tout de suite juré : « Je préférerais me faire tuer illico par un braconnier, mais avoir au moins connu un peu la savane, plutôt que vivre dans un zoo toute ma vie. »

 

Et puis j’ai réfléchi une deuxième fois. Combien de fois restons nous bloquées dans des situations qui nous enferment, juste parce qu’on a la trouille d’aller voir ce qu’ily a derrière la barrière. Combien de fois préférons-nous le malheur que nous connaissons à l’inconnu, même s’il pourrait être beaucoup plus intéressant et excitant pour nous ?

Si vous ressentez la même chose, surtout ne vous jetez pas la pierre. Nous sommes tous un peu des girafes de zoo, à un moment où un autre. Et nous construisons nous-mêmes des zoos entiers d’excuses pour ne pas bouger :

  • C’est trop risqué
  • Je suis trop vieille
  • Je n’ai pas ce qu’il faut pour partir
  • Ce serait égoïste, j’ai des gens qui comptent sur moi
  • Ce n’est pas si mal que ça
  • Je ne sais rien faire d’autre

Toutes ces phrases qu’on se répète avant de continuer à aller dans un boulot qu’on déteste, ou à rester dans une situation qui ne nous va pas, ne sont que des barrières qu’on pose, pour ne pas risquer de sortir du zoo. La bonne nouvelle, c’est qu’à la différence de cette fière girafe, nos barrières sont uniquement dans notre tête.

Elles sont bien réelles, mais il ne tient qu’à nous de les dézinguer une bonne fois pour toutes.

Pour ça, pas la peine de tout jeter en bloc et de passer directement de la sécurité à l’inconnu, sans passer par la case départ, sans toucher 20 000 euros. Au contraire, on peut apprivoiser l’extérieur avec beaucoup de plaisir et de curiosité, en partant en mission de reconnaissance sur ce qui nous plaît ou pas. Faisons en sorte que le chemin pour trouver sa voie soit un peu sympa et drôle, sinon pourquoi mettrait-on le nez hors du zoo ?

3 choses à faire aujourd’hui pour sortir le nez du zoo : 

  1. Si vous aviez trois vies parallèles, dans lesquelles vous pouvez faire ce que vous voulez, ce serait quoi (moi ce serait pianiste blues, danseuse et photographe)
  2. Qu’est-ce que vous pouvez faire dès aujourd’hui pour vivre vos vies parallèles ? (prendre un cours, acheter un appareil photo, danser le soir en rentrant à la maison)
  3. Cette semaine, intégrez au moins une de vos vies parallèles dans votre quotidien, et voilà! vous avez déjà le nez dehors !

 

Crédit photo : Valérie sur Flickr

Reçois ton guide "Libérez votre génie de l'Open Space"

En t'inscrivant, tu recevras également les Love Notes des Aventurières. 

You have Successfully Subscribed!

Reçois la série "Trouver la bonne idée"

En t'inscrivant, tu recevras également les Love Notes des Aventurières. 

You have Successfully Subscribed!

Effets secondaires notoires : tu vas parler de ce que tu fais avec une confiance inébranlable et attirer des clients parfaits.

En t'inscrivant, tu recevras également les Love Notes des Aventurières. 

You have Successfully Subscribed!

Recevoir les étapes clés du Plan de Conquête de l'Univers

You have Successfully Subscribed!

Recevoir les étapes clés du Plan de Conquête de l'Univers

You have Successfully Subscribed!