C’est Morgane qui prend le contrôle des Aventurières pour la journée! Elle écrit sur un sujet qui me tient particulièrement à coeur : entreprendre quand on est introvertie (et qu’on a des palpitations à l’idée de prendre la parole en public, par exemple).

Vous la connaissez l’histoire de la gentille fille un peu timide qui avait envie de vivre sa vie ?

Non ? Bon, alors je vais vous la raconter.

Quand tu es introvertie et timide (non, ça n’est pas pareil mais c’est souvent lié), les « gens » (bien intentionnés of course) pensent systématiquement que tu ne fais rien, ne penses rien, ne ressens rien. Ben oui, puisque tu dis rien. Et tout le monde sait qu’il n’y a que les bavardes qui font de grandes choses (ah ah ah, mdr, ptdr, triple lol).

 

Bref.

Donc te voilà. Avec tes rêves, tes émotions puissance un million, tes idées géniales et l’envie d’en faire profiter le monde. Mais le monde ne le sait pas, tellement tu es discrète.

Alors, oui, de temps en temps, quand la pression se fait trop forte (en plus, tu n’aimes pas vraiment la bière), tu exploses. Cassante, froide, dure. Et ça fait mal, croyez-moi…

 

Eh oui, parce que l’aventurière introvertie, ben faut pas la faire chier. Et ça les gens, parfois, ils comprennent pas ! Dommage pour eux…

 

Tu essayes de t’adapter, de te fondre peu ou prou dans le moule. Mais putain que c’est dur !

Et puis un jour : stop. Ras. Le. Cul. Plus envie de t’adapter. Après tout, il n’y a pas de raison que ta place, ta vraie place ne t’attende pas quelque part, hein ?

 

Tu envoies tout chier en l’air. Enfin, pas tout en fait. Et pas tout d’un coup. Mais tu étonnes par ta maîtrise, ta détermination, ta force. Pourquoi sont-ils tous aussi étonnés ? Tu ne comprends pas…

 

Donc, tu deviens entrepreneure.

 

En fait, tu te dis surtout que tu veux vivre et travailler librement. Donc ne plus avoir de chef, de sous-chef, ni de sur-chef. Que tu veux choisir quand, comment, pourquoi, avec qui tu bosses.

Et à part créer ta boite, tu vois pas comment tu pourrais faire… Et tout au fond de toi, tu sens bien la corde qui se met à vibrer, tu sens que ce choix est bon pour toi, même si tu n’as aucune idée de ce qu’être entrepreneure veut dire. Mais tu sais que tu peux y arriver, loin des clichés et des idées préconçues.

Alors… tu sautes.

Tu quittes ta jolie prison dorée du salariat, avec un petit parachute, certes, mais quand même : tu sautes.

Alors…

On te dit « mais comment tu vas faire ? ». Comment tu vas faire pour trouver des clients, toi qui détestes le téléphone ? Pour te faire connaître, toi qui détestes les cocktails et autres pince-fesses ? Pour ne pas déprimer si tu ne vois personne de la journée ? (ça en fait, tu détestes pas, juste faut pas que ça dure trop longtemps). Pour aller voir un banquier ou convaincre un investisseur, toi qui te trimballes tout le temps en jean-converses ?

 

On te dit « et si ça marche pas ? ». Si ça marche pas, ben tu feras autre chose ! Ce n’est pas parce que tu es réservée que tu n’es pas débrouillarde. Ce n’est pas parce que tu n’es pas bavarde que tu ne sais pas convaincre. Ce n’est pas parce que tu es timide que tu n’es pas courageuse.

 

On te dit « tu vas pas te sentir un peu seule ? ». Seule ? Tu te sens indépendante, libre, autonome. Mais seule, non. Tu as travaillé chez toi un temps, puis, lorsque le besoin s’en est fait sentir, tu as cherché un bureau à partager. Seule quand tu veux. Entourée quand tu le souhaites. C’est toi qui décides, c’est toi la boss. Point.

 

Et puis il y a une chose étonnante chez les introverties : quand elles sont passionnées, d’un coup elles changent radicalement ! Tout à coup, elle s’expriment, elles parlent, elles chantent, elles écrivent… Un truc de dingue ! Tout le reste, elles s’en foutent, mais leur passion, ça c’est sacré. Même que parfois, elles en ont plusieurs, t’imagines…

 

Tu commences à comprendre où je veux en venir ? Oui ? C’est bien, y en a dans ta petite tête. En même temps, tu es chez les Aventurières, c’est gage de qualité (comment ça je fais de la lèche ?? Pas du tout).

 

Mais revenons à notre introvertie. Enfin moi. Enfin toi. Enfin qui tu veux, je suis certaine que tu en connais au moins une. Elle a une qualité exceptionnelle (non, je n’exagère pas, d’abord je n’exagère jamais) : elle sait ÉCOUTER. Et ça, comment dire, c’est de l’or en barre. Parce que figure-toi que des clients déçus parce qu’on ne les a pas ÉCOUTÉS, il y en a à la pelle…

Quand tu sais écouter, tu entends.

Les (vrais) besoins, les peurs (cachées), les doutes, les questions, les mensonges…

Et si tu as quelques neurones bien connectés (ce dont je ne doute pas), tu apprends vite comme « utiliser » ce que tu entends. Alors dit comme ça, ça fait un peu manipulation, mais en fait les introverties, elles le font naturellement. Ça s’appelle l’empathie, le feeling, l’intuition, comme tu veux. Ça s’appelle trouver le bon truc, au bon moment, pour la bonne personne.

Oui, je sais, c’est un peu vague, mais si tu compte sur moi pour te donner les conseils de la mort pour devenir richissime en 15 secondes, tu fais fausse route.

Sinon, tu crois que je serais ici à raconter ma life ? Non mais vraiment ?

Bon, je me calme (oui, parce que les introverties aussi font des colères, faut pas croire).

Donc, tu sais écouter, tu sais entendre au-delà des mots. D’ailleurs, je suis sûre que tu l’as déjà remarqué : toutes ces personnes qui se confient à toi, naturellement et qui se sentent mieux après t’avoir parlé. Même si tu n’as rien dit !

Tu sais écouter, écoute-toi aussi.

Pense à ce talent qui est en toi. Oui, celui que tu utilises chaque jour comme ça, sans y penser, sans savoir qu’il vaut de l’or. Ce talent, c’est ta clé vers la liberté. À ton rythme, à ta façon…

 

Le bilan de tout ça, c’est que si tu es timide, ou introvertie, ou les deux, c’est pas une raison pour ne pas te lancer dans l’entrepreneuriat. Interroge tes tripes et écoute-les. Elles ne mentent jamais.

 

Et si tu ne la connais pas, va écouter Susan Caïn dans sa conférence TED sur l’introversion. Une révélation pour bien des aventurières introverties…

 

Plus de Morgane ?

Morgane Sifantus est auteure et conseillère en communication. Elle écrit des romans et partage ses pensées sur le blog Mo pour motsMorgane Sifantus est écrivain et blogueuse. Elle a également fondé Mo’ pour mots, conseil en communication écrite & identité de marque. Elle accompagne les entrepreneurs à la recherche des mots qui leur ressemblent, pour un business plus authentique.

SiteFacebookLivres

 

Reçois ton guide "Libérez votre génie de l'Open Space"

En t'inscrivant, tu recevras également les Love Notes des Aventurières. 

You have Successfully Subscribed!

Reçois la série "Trouver la bonne idée"

En t'inscrivant, tu recevras également les Love Notes des Aventurières. 

You have Successfully Subscribed!

Effets secondaires notoires : tu vas parler de ce que tu fais avec une confiance inébranlable et attirer des clients parfaits.

En t'inscrivant, tu recevras également les Love Notes des Aventurières. 

You have Successfully Subscribed!

Recevoir les étapes clés du Plan de Conquête de l'Univers

You have Successfully Subscribed!

Recevoir les étapes clés du Plan de Conquête de l'Univers

You have Successfully Subscribed!