Les Aventurières accueillent Maria pour la journée. Maria est géniale pour plusieurs raisons. Déjà c’est ma coach et je peux certifier qu’elle sait de quoi elle parle, et surtout qu’elle est la personne idéale pour ne pas se fondre dans un moule mais créer un environnement professionnel comme on le veut. Elle parle aux entrepreneures, mais ses conseils vont bien au-delà.

 

Une fois le pas franchi et les peurs de l’inconnu domptées (car maintenant vous le savez, elles évoluent mais elles ne disparaissent jamais), vous voilà lancée dans le monde de l’entreprenariat.

Enfin libre.

Libre de créer votre activité, de faire ce qui vous plaît, d’organiser votre temps selon vos envies. Hourra. Youpi. Gagner votre vie en faisant ce qui vous aimez, le rêve ultime.

Mais si vous êtes comme moi quand j’ai commencé, vous vous êtes probablement demandée 3 millions de milliards de fois quel statut juridique choisir, quel logo, quel nom de site, quelles couleurs pour votre marque, et vous êtes très occupée à réfléchir à ces questions, sans vraiment avancer, car le prune et le bleu canard ça va bien ensemble, mais le vert pomme et le rose, c’est tellement mignon, mais ce n’est pas vraiment « moi »…

Je vous rassure, vous êtes sur la bonne piste. Vous essayez de créer une image qui vous ressemble. Après des années d’oppression, à essayer de rentrer dans les bonnes cases, à faire plaisir à votre patron, à votre famille, aux attentes de la société, à ne pas trop briller de vos propres couleurs pour ne pas trop vous faire remarquer, voilà le moment idéal pour arrêter tout ça.

 

Vous avez certainement envie de faire quelque chose qui a du sens pour vous, qui vous motive profondément, qui vous fait vivre généreusement et qui vous permet de mettre vos orteils en éventail quand ça vous chante.

 

Vous avez maintenant la possibilité de créer une entreprise à votre image. Profitez-en.

 

Mais voilà, rapidement, votre business devient votre vie. Toute votre vie. Plus de weekends, plus de soirées. Les vacances, n’en parlons pas. Les amis, si vous avez la chance d’en avoir qui sont aussi entrepreneurs, vous les croiserez peut-être dans un espace de co-working, ou pas. Les orteils en éventail, c’est devenu votre fond d’écran, en souvenir de votre rêve naïf de liberté.

Ensuite, toutes les nouvelles compétences qu’il vous faut acquérir. En marketing, en vente, en communication, en networking, en gestion de trésorerie, en gestion du temps, peut-être même en gestion du frigo/congélo…

Vous n’y êtes pour rien, c’est ce que véhicule votre entourage. « Il faut bosser dur pour y arriver ». « On fait ce qu’on peut dans le contexte actuel ». « La vie d’entrepreneur, c’est pas d’la tarte. »

Oui, et non. Vous avez le choix d’y croire et de le perpétuer. Ou pas. Vous pouvez aussi choisir une autre façon de faire, plus épanouissante et en accord avec qui vous êtes.

Il n’est jamais trop tard pour bien faire, comme dirait l’autre. Je vous propose donc de nous concentrer sur l’option 2.

 

Alors, comment faire pour créer un business à votre image ?

« Connais-toi toi-même » disait Socrate.

Les réponses sont en vous. Vous avez peut-être juste oublié de vous poser les bonnes questions et de vous écouter, alors partez à la recherche de qui vous êtes et de ces réponses.

(Vous pouvez télécharger le guide gratuit « Connais-toi toi-même » en fin de cet article, pour approfondir sur le sujet).

 

Définissez vos limites. Construisez des clôtures autour de votre près sacré. Protégez ce qui vous est précieux.

Il est facile, très facile, de se perdre en écoutant « les autres », et en pensant prendre de bons conseils, vous retrouver à l’opposé de ce que vous voulez vraiment.

Il est facile aussi de se perdre soi-même si on ne sait pas vers où on va et ce que l’on veut.

Alors, posez vos clôtures. Définissez ce que vous voulez et pourquoi ça compte pour vous. Ensuite, faites le tri. Eliminez le bruit autour de vous.

 

Apprenez à (vous) dire non, pour laisser la place à ce que vous voulez vraiment.

 

Une fois vos clôtures posées, apprenez à les défendre. Si vous laissez passer tout et tout le monde à l’intérieur, elles ne serviront à rien.

Donc apprenez à dire non. Et apprenez à dire oui à ce qui entretient ce qui est à l’intérieur de votre clôture.

« Entretenez votre jardin » disait Voltaire (oui, j’ai lu mes classiques).

 

Ecoutez vos émotions et ce que vous ressentez.

 

Suivez ce qui vous fait vibrer, et laissez tomber ce qui est lourd (ou trop ch*ant, c’est un excellent indicateur aussi).

Gardez en tête l’objectif ou la destination finale. Ensuite, trouvez un autre chemin pour arriver au même endroit (si cet endroit est important, bien sûr, sinon, laissez tomber).

Suivez toujours le chemin le plus simple, celui auquel que vous résistez le moins et qui vous donne le sourire (oui, je sais, on vous a fait croire qu’il n’y a que le dur labeur qui est payant et méritant. C’est comme l’histoire du Père Noël, on vous a menti, ou alors ceux qui y croient vraiment n’ont jamais trouvé la façon de faire autrement).

Apprenez à faire la différence entre les bonnes voix et les mauvaises voix qui rôdent dans votre tête.

Les bonnes voies sont comme les fées, elles vous encouragent, vous aiment, et vous soutiennent. Elles sont légères et sentent le soleil, le figuier et le gâteau au chocolat sorti du four. Elles vous font prendre des décisions qui vous font sentir grande, solide et rayonnante.

Les mauvaises vous torturent, elles tournent en boucle dans votre tête, elles vous emmêlent les pinceaux et vous paralysent. Elles sentent la peur, le cafard*, le trou noir. Elles vous font prendre des décisions qui vous ratatinent et vous emprisonnent.

(*je n’ai jamais eu l’occasion de vraiment mettre mon nez sur un cafard, rassurez-vous, mais j’ose à peine imaginer à qui ça sent, un cafard)

 

Donnez-vous la permission d’essayer, de tester, d’observer ce qui vous plaît et d’en faire plus.

Laissez tomber toutes ces règles, tous ces « il faut », « je dois », « on m’a dit que ». Trouvez VOTRE voie.

Nous avons trop souvent peur de ne pas être à la hauteur, de ne pas réussir, de rater, nous sommes paralysées par le devoir d’être parfaites, « bonnes élèves », de ne pas faire « comme il faut ». Moi je dis, arrêtez. Vous êtes une Aventurière après tout. Alors, aventurez-vous. Osez. Amusez-vous. (oui, je sais aussi, « c’est tellement pas pro de s’amuser, votre entreprise est sérieuse ». Ça suffit !) C’est en essayant et en testant que vous découvrirez ce qui ne marche pas pour vous, et aussi ce qui marche.

 

Et puis surtout : appliquez tout ça partout dans votre vie, dans votre entreprise, partout. Libérez-vous de toutes ces contraintes qui vous ralentissent. Faites à votre rythme. Trouvez-vous. Construisez-vous. Epanouissez-vous.

Pour celles qui voudraient des exemples pratiques, en voici quelques-uns :

Si les sorties networking vous épuisent, mais vous le faites parce que « c’est comme ça que l’on construit son réseau », observez : qu’est ce qui marche ou ne marche pas pour vous ? Le format ? La taille ? La façon de vous présenter ? Qu’est ce qui marcherait mieux, dans un monde idéal ? Rester devant votre ordi à passer vos journées dans des groupes FB ? Des petits groupes où les gens ont le temps de vraiment se connaître ? Ecoutez-vous.

 

Si vous offrez des formations alors que vous rêvez de faire des doudous en crochet, que votre salon en est plein parce que vous ne pouvez pas vous arrêter, mais que vous n’osez pas en faire votre activité parce que « ce n’est pas sérieux »… Arrêtez. Vous avez un talent unique que vous pouvez exploiter. Essayez.

Si vos tarifs vous semblent trop bas, même si vous savez que vous avez des résultats fantastiques avec vos clients, mais que vous n’osez pas demander plus (parce que la concurrence, la situation économique, vos insécurités…). Arrêtez aussi. Vous êtes unique, et vous ne pouvez pas avoir de concurrence. Vous pouvez valoriser plein de choses. Ce n’est pas parce que les autres ne le font pas que vous ne pouvez pas le faire.

La clé de votre réussite passe par VOUS.

Vous d’abord. Elle passe exclusivement par ce qui vous fait vibrer. En vous écoutant et en suivant ce chemin, vous construirez non seulement une entreprise à votre image, mais également une vie à votre image (finie, la recherche d’équilibre !). Vous respecterez pleinement qui vous êtes (fini aussi d’être schizo). Vos actions seront en phase avec vos envies et avec qui vous êtes. Vous avancerez plus vite parce que vous aurez envie de faire les choses que vous avez décidées de faire. Votre chemin vers le succès sera unique parce qu’il sera le vôtre, et il sera aussi magnifique que vous l’êtes.

 

Plus de Maria ?

Maria Arredondo est coach pour les femmes entrepreneuresMaria Arredondo est une Coach Certifiée internationale, spécialisé en Réinvention, et la fondatrice de PivotMundi. Elle a pour mission de faire pivoter les entreprises vers plus de liberté, plus de profits et plus de fun. Elle travaille notamment avec des femmes ambitieuses qui ont envie de créer une entreprise à leur image.

 

 

BONUS : Elle offre gracieusement une séance de Réinvention d’une valeur de 350€ aux lectrices de Les Aventurières, ainsi que son guide gratuit « Connais-toi toi-même », auxquels vous pouvez accéder par ici.

Son siteFacebook

 

 

Reçois ton guide "Libérez votre génie de l'Open Space"

En t'inscrivant, tu recevras également les Love Notes des Aventurières. 

You have Successfully Subscribed!

Reçois la série "Trouver la bonne idée"

En t'inscrivant, tu recevras également les Love Notes des Aventurières. 

You have Successfully Subscribed!

Effets secondaires notoires : tu vas parler de ce que tu fais avec une confiance inébranlable et attirer des clients parfaits.

En t'inscrivant, tu recevras également les Love Notes des Aventurières. 

You have Successfully Subscribed!

Recevoir les étapes clés du Plan de Conquête de l'Univers

You have Successfully Subscribed!

Recevoir les étapes clés du Plan de Conquête de l'Univers

You have Successfully Subscribed!