Ce que tu vas lire ici pourrait bien changer ta vie. Et je ne dis JAMAIS des trucs aussi grandiloquents. Mais là c’est mérité.

Ça fait quelques temps que cette histoire de génie et de talents me travaille. C’est même pour ça que j’ai lancé ma boîte : pour libérer le génie des femmes.

Avant d’aller plus loin, laisse moi préciser que cet article n’est absolument pas une attaque contre les personnes qui font ces bilans de compétence : il y en a qui font un travail génial. Non, ce qui me fout en boule, c’est l’idée de trouver ta voie par tes compétences.

Je veux te livrer le secret qui émerge après 3 ans à bosser avec des femmes de tous les milieux : on galère parce qu’on confond nos talents avec nos compétences.

C’est pour ça que le terme de bilan de compétences est une catastrophe : on fait le bilan, c’est-à-dire un truc mort, passif, de tes compétences : c’est-à-dire les trucs que tu as appris à faire et qui t’ont menés là où tu es. Super. Ça respire le mouvement et l’aventure tout ça dis moi.

Si je découvre que ma vie professionnelle ne me ressemble pas, que je me lève le matin en me demandant si je préfèrerais pas me péter le pied dans la porte pour avoir un arrêt et éviter de voir les mêmes tronches que la veille, la dernière chose dont j’ai besoin, c’est un bilan de ce que je sais déjà faire.

Je veux justement explorer de nouvelles choses. Et si le boulot de mes rêves était un truc que j’ai jamais tenté ? Auquel j’ai même jamais osé penser ?
Je suis sûre qu’il y a des professionnel-les des bilans de compétences qui font ça d’ailleurs. Mais les mots ne sont pas anodins, et bilan de compétence, ça respire pas l’aventure. Ça pue le vieux tupperware oublié au fond du frigo (si si, celui que tu n’oses même plus ouvrir par peur de déclencher une guerre biologique. Tu sais lequel).
Si ça s’appelait le plan des possibles, ou la carte de mon génie, je serais déjà vachement plus enthousiaste.

Arrête le cycle de l’épuisement

Ce n’est pas qu’un problème de nom, c’est plus grave que ça : on s’épuise à faire les choses à l’envers.

Les compétences ne sont qu’une conséquence, pas un point de départ. Une compétence c’est une aptitude que tu vas développer délibérément (j’insiste) pour mieux employer tes talents.
C’est tout à fait possible de devenir douée pour des trucs qui ne sont pas du tout faits pour toi.

Tu vois le truc ? On prend les choses complètement à l’envers : on fait le bilan de ce que tu sais faire, et ensuite on essaie de le faire rentrer plus ou moins de force dans un métier qui existe, et de trouver un sens à tout ça par rapport à qui tu es.

C’est super pratique et rassurant : pouf, tu rentres à nouveau dans une case qui a un nom, tu peux répondre à la question « Tu fais quoi dans la vie ». Les poules sont bien gardées.

Mais c’est aussi un cycle voué à l’échec : tu trouves une nouvelle passion, pendant quelques temps la nouveauté t’excites, mais comme tu n’as toujours pas compris quels étaient tes talents, tes supers pouvoirs **indépendamment d’un métier ou d’une case**, rapidement tu en as à nouveau marre. Tu te demandes ce qui cloche chez toi. Tu désespères de trouver _ton_ truc. Tu t’épuises.

Alors on fait quoiiiiiiiiii ?

L’alternative, c’est de remonter d’un niveau : partir de tes talents, ces choses un peu abstraites que tu trouves super faciles et pas utiles parce qu’elles sont naturelles pour toi.

Par exemple : si tu as un talent pour l’abstraction et pour imaginer et sélectionner la meilleure façon d’aller d’un point A à un point B, tu peux choisir de développer des compétences dans plein de domaines : développeuse informatique, marketing, ou encore de coaching.
Et si un jour tu en as marre, ce n’est pas grave, tu repars de tes talents et tu te dis : ok, dans quelle direction j’ai envie d’employer mes super pouvoirs maintenant ?

 

Ce que tu cherches vraiment

Je te parle en connaissance de cause parce que j’ai passé des années à agoniser sur des feuilles de papier et au bout du téléphone à me demander « C’est quoi mon truc ? Il est où mon génie à moi ? Il sert à quoi ? »

Je cherchais des compétences, un métier, un truc à peu près compréhensible dans lequel j’allais m’épanouir. Je cherchais la réponse dans les outils : un coup c’était le job de mes rêves qui s’avérait être aussi chiant que les autres au bout de 2 ans. Un coup c’était monter ma boîte. Puis non, finalement, devenir écrivaine artiste c’était ça mon truc.

Il n’y a rien de mal à explorer plein de trucs, ce n’est pas ce que je dis. L’erreur, c’est que je cherchais la réponse à l’extérieur de moi : une assurance, de l’épanouissement, un sentiment d’évidence et de trouver ma place.
A chaque fois qu’un cycle se terminait, je me disais « bon, voilà encore un truc qui n’a pas marché » avec un petit goût d’échec, de résignation, et une perte de confiance en moi.

J’aurais donné n’importe quoi pour que quelqu’un débarque avec une boule magique et me dise « Ne tremble plus, ta voie c’est ____________» En même temps je redoutais ça, parce que je suis un esprit contradictoire qui adore la liberté, et je veux pouvoir changer si j’en ai envie. Une seule voie pour toute la vie ? Euh… merci mais non merci.

Par contre prendre conscience de mes talents, puis décider délibérément ce que j’ai envie d’en faire, c’est vachement plus créatif ET constructif.

Arrête de chercher tes compétences (on s’en fout), dis nous ce que sont tes talents.

Cadeau (sans obligation de t’inscrire à la newsletter, ça c’est seulement si tu veux réveiller la meuf puissante qui sommeille en toi) : Télécharge c’est quoi mes talents bordel ? Un document de trois pages qui pourrait bien t’économiser des années d’errance (you’re welcome).

PS : Cet article doit beaucoup à mon nouveau coach Nicolas (#coeuraveclesmains), qui a ouvert la porte à ce sujet dans mon cerveau, à Sohrab, et à Morgane, la sorcière folle.

 

 

 

Reçois ton guide "Libérez votre génie de l'Open Space"

En t'inscrivant, tu recevras également les Love Notes des Aventurières. 

You have Successfully Subscribed!

Reçois la série "Trouver la bonne idée"

En t'inscrivant, tu recevras également les Love Notes des Aventurières. 

You have Successfully Subscribed!

Effets secondaires notoires : tu vas parler de ce que tu fais avec une confiance inébranlable et attirer des clients parfaits.

En t'inscrivant, tu recevras également les Love Notes des Aventurières. 

You have Successfully Subscribed!

Recevoir les étapes clés du Plan de Conquête de l'Univers

You have Successfully Subscribed!

Recevoir les étapes clés du Plan de Conquête de l'Univers

You have Successfully Subscribed!