Blog - Page 20 sur 23 - Les Aventurières

La peur qui m’a sauvé la vie

La peur qui m’a sauvé la vie

Cet article est un peu spécial, il s’agit de mon intervention lors du Salon des Entrepreneurs ce mardi à Lyon. Il parle de peurs, et de la peur qui m’a permis de me lancer. J’en profite pour remercier Magali, la fondatrice des Sommelières, qui m’a permis de participer au salon, ainsi que Eve qui a animé le débat et les autres participants. On a passé un excellent moment ! En plus vous pouvez voir ma face parler des Aventurières sur TLM, en cliquant sur l’image ci-dessous. Quand j’avais 12 ans, mon grand-père a fait un AVC. Il s’en est sorti […]

Lire la suite

Lyv, l’Aventurière qui voulait se casser

Lyv, l’Aventurière qui voulait se casser

C’est qui ? Lyvia, c’est l’effet d’un triple expresso le matin où vous vous levez sans avoir la patate (pourtant, l’intéressée ne boit pas de café). C’est un bon mojito pour se détendre le soir et refaire le monde. C’est une Aventurière en or, qui est aussi généreuse avec son temps qu’avec ses conseils. J’ai trouvé son site jemecasse.fr (JMC pour les intimes), en faisant des recherches sur les sites de reconversion et de coaching pour créer les Aventurières. Quand je suis tombée sur elle, j’ai eu deux réactions quasi simultanées : la première ‘Ah mon Dieu, cette femme a tout compris, […]

Lire la suite

Qui porte la Culotte dans votre vie ?

Qui porte la Culotte dans votre vie ?

 Attention : cet article contient un cadeau d’une valeur inestimable, disponible à la fin. S’il y a bien une question que je déteste, teintée de sous-entendus sexistes et de gros rires bien gras, c’est : « A ton avis, qui c’est qui porte la culotte ? » D’abord d’un point de vue purement pratique et premier degré, je ne comprends pas pourquoi il n’y aurait qu’une culotte pour deux. Mais même en admettant ce fait, si on imagine que dans chaque couple ou famille, quelqu’un doit porter une culotte pour tous les autres, je préférerais ne pas être cette personne. Celui ou […]

Lire la suite

Un boulot de rêve dans un contexte moisi, ce n’est pas un boulot de rêve

Un boulot de rêve dans un contexte moisi, ce n’est pas un boulot de rêve

Un jour, j’ai vu un wagon entier tomber amoureux d’un contrôleur SNCF. Il est important de préciser que je n’ai aucune prédisposition pour les contrôleurs ou les hommes en uniforme. En plus je ne suis pas du tout fan des voyages en train, je trouve ça long, pénible, je finis invariablement dans le wagon avec les enfants en bas âges dont l’un fait ses dents et l’autre a chopé une forme rare de varicelle qui associe démangeaisons et crises d’hyperactivité hurlantes. Enfin, j’ai fréquemment eu à faire à des contrôleurs odieux, qui se comportent comme des cowboys de la rame, […]

Lire la suite

Pour être inspirée, soyez fainéante

Pour être inspirée, soyez fainéante

Si je vous disais que votre envie de « bien faire » est l’obstacle n°1 qui vous sépare de votre nouvelle vie ? Mais si! Vous savez, votre nouvelle vie. Celle où on s’éclate et on fait un job qui a du sens pour nous. Et où tout n’est qu’arc-en-ciels et licornes qui sentent la fraise tagada? Je n’ai rien contre le travail bien fait. Je suis d’ailleurs la première à apprécier ce qui est réalisé avec passion et attention. Bien faire n’est pas un mal tant qu’on se concentre sur ce qu’on aime. Là où j’ai un problème, c’est quand « bien […]

Lire la suite

Est-il trop tard pour changer ?

Est-il trop tard pour changer ?

  Dans la famille des raisons pour lesquelles on ne change pas de carrière, l’une des grandes finalistes toutes catégories est la suivante : ‘Je-suis-trop-vieille-ma-vie-est-finie-non-n-essayez-pas-de-me-convaincre-laissez-moi-mourir’. Ce mythe de ‘trop vieille pour recommencer’ peut frapper à tout âge. Si vous croyez que votre flamboyante jeunesse vous met à l’abri de cette excuse, il est déjà trop tard : à la seconde où vous choisissez la lettre de votre baccalauréat, vous creusez les fondations de votre cellule, dans laquelle vous allez pouvoir vous enfermer pour les années qui viennent : vous êtes une littéraire ou une scientifique, (comment peut-on rendre responsable d’un tel choix […]

Lire la suite

Des marmots au flamenco (podcast)

Des marmots au flamenco (podcast)

Tout le monde aime une bonne histoire. Mais à l’ère d’internet et des vidéos de chatons mignons, notre capacité de concentration est fortement réduite. Lire de longs articles, c’est bien, mais on n’a pas toujours le cerveau opérationnel. Je vous présente donc le nouveau bébé des Aventurières : les interviews podcast, 100% téléchargeables pour les écouter dans les transports en allant au boulot et vous rappeler que vos rêves sont à portée de main, le matin pendant votre petit déj alors que vous planifiez l’assassinat de votre chef, pour vous éviter la prison, et même le soir alors que vous […]

Lire la suite

Arrêtez de vous chercher, et vous allez trouver

Arrêtez de vous chercher, et vous allez trouver

Un article avec beaucoup (trop) de parenthèses. Alors que j’étais dans le creux de ma vague professionnelle, à remettre en question ma carrière et me demander ce que je pourrais faire d’autre (lire : je coulais telle un Leonardo Di Caprio lâchant la fatidique planche du Titanic, avec grâce et verticalité), j’avais une obsession : me trouver. De tests de personnalité en bouquins de développement personnel, je cherchais désespérément une solution, de préférence rapide et peu douloureuse à mes interrogations professionnelles.   J’avais oublié un détail : il est physiquement impossible de se perdre. Ne pas s’écouter, ça s’est possible, […]

Lire la suite

Euromillions n’est pas un plan de carrière

Quand j’ai commencé les Aventurières, j’avais demandé autour de moi à des gens qui voulaient se reconvertir « Quelle serait la solution parfaite pour résoudre votre problème ? » ‘Gagner au Loto’ est revenu plus d’une fois. En dehors du fait qu’on a plus de chance de mourir frappée par une météorite que de gagner au loto (et encore plus de chance de passer trop de temps sur un site débattant de la véracité de cette statistique, pourquoi ce rêve de gagner au loto ?   Une réponse simple : la déresponsabilisation.

Se reconvertir est un acte d’amour

Se reconvertir est un acte d’amour

La scène : Vous voulez quitter votre mec. Vous appelez votre meilleure amie pour lui parler de votre dilemme, lui expliquer pourquoi vous vous posez des questions, écouter sa bonne parole et vous sentir soutenue et entourée quelle que soit votre décision. Maintenant imaginez qu’au moment où vous commencez à parler, alors que vous lui ouvrez votre petit coeur palpitant au bout de la ligne de téléphone, elle vous coupe : « Non mais sérieux tu te prends pour qui ? Tu crois que les mecs dispos courent les rues ? Que tu peux décider de changer quand ça te chante […]

Lire la suite

Reçois ton guide "Libérez votre génie de l'Open Space"

En t'inscrivant, tu recevras également les Love Notes des Aventurières. 

You have Successfully Subscribed!

Reçois la série "Trouver la bonne idée"

En t'inscrivant, tu recevras également les Love Notes des Aventurières. 

You have Successfully Subscribed!

Effets secondaires notoires : tu vas parler de ce que tu fais avec une confiance inébranlable et attirer des clients parfaits.

En t'inscrivant, tu recevras également les Love Notes des Aventurières. 

You have Successfully Subscribed!

Recevoir les étapes clés du Plan de Conquête de l'Univers

You have Successfully Subscribed!

Recevoir les étapes clés du Plan de Conquête de l'Univers

You have Successfully Subscribed!