Salut Ignifugeante Impératrice, 

 

Fin 2019, juste quand j’ai décidé de créer une équipe et de faire grossir mon entreprise, j’ai décidé de prendre une personne pour m’épauler dans la gestion des finances de l’entreprise. 

Et par m’épauler, je veux dire des choses aussi excitantes que : m’apprendre à lire et remplir un tableau excel, trier des tickets de caisse entassés dans un sac à pain (#personneorganisée) et m’apprendre à passer de bambi du biz à entrepreneure dans ma gestion administrative. 

La personne merveilleuse (dotée d’une patience infinie) qui a pris ce poste, Apolline, est donc arrivée comme un bulldozer dans mon système. Non pas parce qu’elle a foncé dans le tas, mais parce qu’elle a fait de la place et de la lumière dans les endroits où j’avais entassé des trucs que je ne voulais pas regarder. 

Apolline, depuis le début de l’année, c’est mon super héros préféré : Captain Réalité. 

Captain Réalité, c’est toute personne, ou situation, qui t’amène à voir ce que tu t’étais arrangée pour ne pas regarder jusque là. 

 

Spoiler alert : honnêteté et stupidité business abondent dans les paragraphes qui suivent

Dans mon cas, par exemple, je m’étais arrangée pour ne pas regarder que ma boîte, indépendamment de son chiffre d’affaires, me coûtait de l’argent, parce que je voyais encore mon salaire comme une variable d’ajustement “ah on a fait un petit mois, je vais me verser moins”. Je tolérais de ne pas me payer le même montant tous les mois ou de laisser du flou sur ce que j’allais me verser. 

Ensuite, Apolline a préparé un tableau avec toutes les charges. De ce tableau j’ai appris deux choses : 

  1. Mon “vrai 0” : c’est-à-dire le montant en dessous duquel mon compte pro ne devait jamais descendre, sinon je peux pas payer les charges mensuelles (dont mon salaire en priorité n°1) 
  1. Une nouvelle stupidité : je payais mon téléphone et mon internet en perso alors que ça me sert à travailler. J’avais gardé une mentalité de “il faut pas utiliser l’argent de la boîte c’est mal”, mais cette logique est triplement coûteuse : du coup je ne récupérais pas la TVA sur ces dépenses alors qu’elles me permettent de bosser, en plus je payais ça avec mon salaire, sur lequel je paye déjà des charges, troisièmement, de toutes façons je ne peux pas arrêter de payer internet et mon forfait, ce sont mes outils de travail. 

 

Depuis, toutes les semaines, j’ai passé du temps avec elle pour qu’elle m’apprenne petit à petit à regarder là où j’avais fait en sorte de ne pas regarder, et à réfléchir d’une nouvelle façon. Je n’ai pas besoin de devenir comptable ou experte du tableau excel, juste de prendre les bonnes informations pour avoir une image fidèle de ce qui se passe dans mon entreprise, et de comment la faire évoluer pour réaliser ma vision et kiffer ma vie encore plus. 

Ce que je vois, et qui m’a fait progresser énormément sur mon ambition, ma connaissance de moi et mon niveau de kif depuis quelques années, c’est que j’ai recruté toute une équipe de Captains Réalité à mes côtés. 

Entoure toi comme une athlète de haut niveau

Il y a quelques jours, j’ai regardé quelles personnes faisaient partie de mon quotidien, et j’ai réalisé que j’étais aussi bien entourée qu’une sportive de haut niveau. 

Ça n’a pas toujours été comme ça : il y a quelques années encore, j’étais persuadée que si j’avais besoin d’aide, c’est que j’avais un problème. Je pensais encore que le but, c’était de ne jamais avoir besoin d’aide, ou le moins possible, et que si j’avais à demander l’avis ou les conseils de quelqu’un de plus expérimenté, ou encore pire, de payer un.e coach ou un.e professionnel.le pour m’accompagner, c’est que j’étais à la ramasse. 

Du coup je choisissais soit de rester dans les mêmes problèmes à répétition, soit de prendre des accompagnants pas très exigeants sur leur pédagogie, et comme ça je continuais à tourner en boucle en me donnant l’illusion de “tout essayer”. 

Je t’ai mis ci-dessous le détail de mon système. Je pense que j’ai oublié du monde, mais les principaux acteurs sont là. Comme tu vas voir, ça fait du monde. Beaucoup de monde. 

Je sais que j’ai une ambition très grande et que je veux vivre et créer une vie qui part de moi. Ça me demande un niveau de vigilance et d’attention très élevé sur la réalité. Hors toi, comme moi, on est nées avec un égo, qui fait tout pour te protéger, et te maintenir “en l’état” pour éviter que tu prennes des risques. Donc pour regarder la réalité en face, il faut non seulement le décider fermement, mais aussi se faire accompagner. 

Est-ce qu’on peut créer un business qui cartonne sans tout ce monde ? Bien sûr. Personnellement, mon ambition n’est pas de créer un business qui cartonne, je m’en tamponne de finir à la une de Forbes magazine avant je sais pas quel âge. Ce que je veux, c’est un business qui cartonne ET qui m’emmène vers la meilleure version de moi même. Je veux que mon business accomplisse ça pour moi, pour mon équipe, et pour nos clients. 

Je suis beaucoup plus ambitieuse que “juste” réussir financièrement. Je veux kiffer ma vie de ouf, et que de ce kif naisse des réussites humaines, créatives et financières. En dessous de ça, ça ne m’intéresse pas. 

Il y a deux questions importantes pour toi : 

  1. Qui est dans ton équipe aujourd’hui ? 
  2. Est-ce que les gens dont tu t’es entourée sont vraiment des Captain Réalité ? Ou est-ce qu’ils jouent dans la team “Tours de parkings” ? 

 


Laure

 

Mon équipe de Captains Réalité aujourd’hui : 

Pour mon business et mon coeur de métier : 

 

  • Apolline : je viens de t’en parler, elle s’occupe de m’ouvrir les yeux sur les finances et où j’en suis de ma stratégie court et moyen terme  
  • Alex, mon coach business : il est là pour la stratégie long terme, et pour s’exclamer des choses comme “mais non mais là mais non, mais Laure 
  • Les coaches et membres de mon équipe : une des règles de l’équipe c’est “oser dire”, et chaque membre de l’équipe, que ce soit dans nos réunions ou en 1:1 m’a déjà permis de voir les endroits où on ne fonctionne pas de façon optimale 
  • Claire, une des coaches de mon équipe : j’ai décidé d’acheter un de ses programmes d’accompagnement pour m’améliorer sur ma gestion du temps et de mon énergie 
  • Alex (un autre), collègue, ami et client, avec qui je sais que je peux parler business, que j’ai pris en prestataire sur mon accompagnement Femmes Dangereuses, et que je compte faire rentrer encore plus dans mon système pour compléter ma vision et apporter son expérience et son kif de la structure 
  • Flora, ma meilleure amie et partenaire de crime. On se voit régulièrement et c’est une des premières personnes vers qui je sais que je peux me tourner pour avoir une dose de réalité et de la perspective sur ce qui se passe ou ce que je veux réaliser  
  • Baptiste, mon mec, avec qui je discute de mes projets et qui amène son regard plus large et ses questions jamais complaisantes pour m’aider à avancer 
  • Lynne, la formatrice de l’école que j’aie suivi, et qui me supervise. Nicolas, qui me supervise aussi en groupe une fois par mois (en tant que membre de son équipe)  
  • Michelle, notre coach d’équipe, qui intervient deux fois par an pour nous faire voir comment fonctionner au mieux en tant qu’équipe

 

Pour mon dév perso et mon énergie :

  • Les stages feu sacré  
  • La Méta (je participe prochainement au mastermind animé par Doris et Flora pour aller plus loin sur mes talents et comment je peux m’utiliser encore mieux pour me créer un quotidien sur mesure)  
  • Michael, un accompagnant spécialisé sur la présence et l’éveil spirituel. Je l’ai pris pour expérimenter et continuer à travailler en individuel sur mes mécanismes d’égo et être encore plus près de qui je suis dans ma vie.  
  • Guillaume, mon ostéo  
  • Les déblocages de l’inconscient 

En tant qu’artiste : 

  • Ma chorale de gospel 
  • Ma coach Marion, qui m’accompagne à développer mon identité et mon expression artistique 
  • Mathis, avec qui j’échange régulièrement et qui vient faire des ateliers voix et souffle auxquels je particpe pour la deuxième fois le mois prochain 
  • Les cours du site Masterclass, sur lesquels je vais régulièrement me baigner dans l’énergie d’autres artistes et m’inspirer de leurs méthodes de travail
Partage cet article à une Aventurière :

Reçois ton guide "Libérez votre génie de l'Open Space"

En t'inscrivant, tu recevras également les Love Notes des Aventurières. 

You have Successfully Subscribed!

Reçois la série "Trouver la bonne idée"

En t'inscrivant, tu recevras également les Love Notes des Aventurières. 

You have Successfully Subscribed!

Effets secondaires notoires : tu vas parler de ce que tu fais avec une confiance inébranlable et attirer des clients parfaits.

En t'inscrivant, tu recevras également les Love Notes des Aventurières. 

You have Successfully Subscribed!

Recevoir les étapes clés du Plan de Conquête de l'Univers

You have Successfully Subscribed!

Recevoir les étapes clés du Plan de Conquête de l'Univers

You have Successfully Subscribed!