Développe un business qui part vraiment de toi

et grandis avec lui

Doutes

par | Jan 10, 2022 | Non classé | 0 commentaires

C’est habituel de se donner de nouveaux objectifs, un nouvel élan, parfois des “bonnes” résolutions pour accueillir une nouvelle année.  

Un goût de “allez hop” du passé faisons table rase, on se reprend et on y retourne. 

Cette année, j’étais pas du tout dans cette vibe. J’ai passé des vacances très étranges, à moitié avec la crève, à moitié dans l’accueil du deuil, à moitié en jachère. 

 

Pour commencer l’année, j’ai pas fait une liste de bonnes résolutions, j’ai même pas fait un bilan de l’année, je sais ce qui s’est passé dans mon année, je creuserai plus si j’en ressens le besoin. 

J’ai fait une liste de questions et de doutes : “les questions que je me pose et les choses que je ne sais pas pour 2022”. Et j’ai pris rendez-vous avec ma coach. 

 

C’est mon cocktail imparable : Honnêteté + Prise de recul. 

 

Extrêmement recommandé pour tous les troubles de type : confusion, lourdeur, manque de motivation, agitation intérieure ou dérèglements du niveau d’énergie. 

 

C’est la première fois que je fais ça, et j’ai trouvé ça reposant, beaucoup plus en phase avec mon énergie du moment que de forcer quelque chose qui n’est pas prêt à sortir

 

Surtout, grâce à cette liste, j’ai pu reposer que je ne maîtrise pas grand chose

 

  • Je ne maîtrise pas les évènements extérieurs
  • Je ne maîtrise pas les actions, les envies, les pensées ou les émotions des autres
  • Bah en fait je ne maîtrise pas les autres, tout court
  • Je ne maîtrise pas non plus mon propre timing, mes émotions. Je peux être à l’écoute, mais ce n’est pas du contrôle. 

 

J’ai pas mal écouté de Byron Katie ces derniers mois, c’est une meuf qui après 10 ans de dépression bien hard core s’est réveillée un matin pliée de rire en réalisant que si elle ne croyait pas ses pensées, elle n’avait plus aucun problème. 

 

Elle dit qu’il y a trois types de business dans la vie : le mien, le tien, celui de Dieu. 

 

Si tu cherches à contrôler ce que vont penser, vouloir ou faire les autres, tu es dans leurs affaires, et plus personne ne s’occupe des tiennes. Si tu es en train de rager parce que le train a du retard, que la météo est dégueulasse, qu’il n’y a pas de vagues, ou trop de vagues ou je ne sais quoi, tu es dans les affaires de Dieu (peu importe que tu crois en un dieu ou pas, tu vois le concept). Pour moi, même mon timing intérieur est l’affaire de Dieu. Quand ce n’est pas le moment, ce n’est pas mon affaire de le forcer, c’est mon affaire d’accepter et de le respecter. Ce qui ne veut pas non plus dire d’attendre passivement. C’est un équilibre. Je prends soin et je mets des choses en place pour que ça bouge. Notamment, la liste, et des séances de coaching, 

 

Quand je me sens dans cette énergie qui traînasse ou dans des doutes qui se multiplient, il ya des chances que je sois dans les affaires de Dieu ou des autres. Les symptômes par ordre chronologique d’apparition : 

 

  1. Je m’agite. Je cherche des solutions sans avoir pris le temps de me poser sur le soi-disant problème. 

 

  1. Je me compare. Je commence à me dire que les autres, ils ont pas de doutes, ils avancent avec sûreté et qu’ils sont vachement plus légitimes que moi.

 

  1. Si je continue assez longtemps, le doute se répand comme une tache d’encre sur le reste et petit à petit j’ai l’impression d’avoir eu que des doutes toute ma vie et je m’apitoie sur mon sort (#notnice)

 

Je retrouve ça chez mes client·es aussi, cette tentation de trouver une solution et de s’agiter dans tous les sens dès qu’il y a de l’inconfort, de la confusion, du doute. Il y a un goût de “sortez moi de là bordel !”. Ça peut donner l’impression d’avancer à court terme mais ce n’est pas efficace sur le long terme : ça continue à t’éloigner de toi. 

 

Les pires décisions business que j’ai prises étaient dans de l’agitation et du “go go go”, en dépit de mes doutes. C’était des décisions qui semblaient rationnelles, bien réfléchies, qui en fait ne venaient pas du cœur et étaient portées par une illusion de manque, ou des références extérieures. 

 

Donc mon invitation pour commencer 2022 : honore les doutes et les questions. Honore tout ce qui te dit que les choses ne sont pas pleinement alignées, pleinement toi. Même si tu ne sais pas quoi en faire. Regarde si l’énergie est à faire des plans, des résolutions et des objectifs, ou si il y a des choses qui ont besoin d’être écoutées d’abord. Si tu as envie, fais-toi aider pour ça.  

 

Pratique : 

 

Je te propose de prendre 5 minutes tout de suite et d’écrire la liste de tes doutes et des questions que tu te poses. Puis prends trois couleurs, 1 pour les affaires des autres, 1 pour les affaires de Dieu, 1 pour les tiennes. 

 

Bien commencer l’année : 

 

Je me laisse quelques jours pour atterrir, mais j’ai une offre qui me tire par la manche depuis quelques jours. Ça va s’appeler “Plonger dans la vie”. 

 

J’ai 2 places en ce moment pour de l’individuel, pour postuler il suffit de remplir le formulaire : https://forms.gle/sDTzHehrxnzCniva6 

 

Partage cet article à une Aventurière :

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Reçois ton guide "Libérez votre génie de l'Open Space"

En t'inscrivant, tu recevras également les Love Notes des Aventurières. 

You have Successfully Subscribed!

Reçois la série "Trouver la bonne idée"

En t'inscrivant, tu recevras également les Love Notes des Aventurières. 

You have Successfully Subscribed!

Effets secondaires notoires : tu vas parler de ce que tu fais avec une confiance inébranlable et attirer des clients parfaits.

En t'inscrivant, tu recevras également les Love Notes des Aventurières. 

You have Successfully Subscribed!

Recevoir les étapes clés du Plan de Conquête de l'Univers

You have Successfully Subscribed!

Recevoir les étapes clés du Plan de Conquête de l'Univers

You have Successfully Subscribed!