Comment grandir en résilience, créativité et joie dès maintenant

par | Avr 5, 2022 | Apprendre à mieux se connaître, Être Heureux•se | 0 commentaires

Comment grandir en résilience, créativité et joie

 

La semaine dernière, j’ai mis toutes mes affaires dans un camion, et j’ai traversé la moitié de la France pour aller les déposer chez mon père.

Le matin du déménagement, j’étais en stress. J’appréhendais le voyage, chargée de deux valises et ma guitare, et pourquoi pas un petit sac à dos histoire de pas trop faciliter la traversée de la France dans tous les sens. J’appréhendais aussi les semaines qui viennent, l’incertitude, l’inconfort du changement. J’ai fait de la place à ce stress, tout en écoutant ce dont j’avais besoin. J’ai fait une liste qui s’appelle « à quoi ça ressemble prendre soin de moi dans ce moment de changement ? » et cette liste inclut aussi bien :

  • prendre des moments de silence,
  • dormir beaucoup et dès que j’ai envie

Mais aussi :

  • mater des séries et jouer aux jeux vidéos si j’ai envie
  • ne pas décrocher le téléphone si j’ai pas envie
  • dire non

 

Ce n’est pas la première fois que je bouge, que je donne ou recycle la moitié de mes affaires et que je vais découvrir un nouvel endroit. Ce qui est différent cette fois ci, c’est que je suis libre d’aller n’importe où, je n’ai pas de boulot qui m’attend, je ne rejoins personne, je n’embarque personne. Avant j’avais toujours suivi un job, un mec ou un élan. Là je me pose des questions que je ne m’étais jamais posées sur le lieu dans lequel je veux vivre. C’est excitant et flippant.

 

Il y a des moments où je me juge d’avoir ce mode de vie « à mon âge » : pas de mec, pas d’enfants, pas de CDI, pas de crédit à la banque. Mais enfin ?! Où sont les cases d’adulte responsable ?

Et puis il y a des moments où je sens beaucoup d’envie et de joie pour ces aventures à venir.

Plutôt que de trier, j’ai décidé que tout le monde était invité à la fête du déménagement : les jugements, la joie, l’excitation, le stress, même le chouinage, et même la légèreté.

 

Parce qu’il y a une chose que j’ai compris de tous mes déménagements et ruptures :

 

La seule personne que tu emmènes partout avec toi, c’est toi

 

Ce qui veut dire (entre autres) que :

 

  • Tu ne peux pas courir plus vite que tes problèmes

 

  • Tu ne peux pas larguer tes bagages à quelqu’un d’autre en espérant qu’il/elle les règle pour toi

 

  • Tu peux essayer de remplir ta vie d’expériences, mais le dénominateur commun à toutes, c’est toi. L’extérieur ne t’apportera jamais quelque chose qui te manque. C’est pour ça que certaines personnes ont l’air d’avoir tout le temps de la chance, de la joie, des opportunités et d’autres ont l’impression d’en chier tout le temps et que la vie s’acharne sur eux. Les premières ont compris ou regarder, les deuxièmes pas encore. 

 

  • Ce que tu t’offres à toi, c’est ce que tu envoies au monde (et par là je veux dire : tes proches, les gens avec qui tu bosses, mais aussi les personnes que tu croises sans même leur parler), ni plus, ni moins. Jugements, douceur, écoute, réactions, fuite. Si tu refuses certaines choses à l’intérieur, tu te renfermes sur un monde de jugements. Et c’est ce monde que tu crées pour toi. Si tout le monde est invité à la fête, tu t’offres aussi toute cette légèreté et cet espace autour de toi et des autres.

 

 

Aime moi je suis si parfaite

Il peut y avoir dans le monde de l’accompagnement, du dév perso ou de la spiritualité, un fantasme sous-jacent de perfection. D’échapper à tous ses problèmes grâce à un travail sur soi. Que si je résouds « juste » ce petit dossier supplémentaire, alors tout ira mieux. C’est exactement la même mécanique que la course à la promotion et à « grimper l’échelle professionnelle », mais appliquée à un nouvel endroit.

 

On ne court plus après des promotions et des contrats juteux, on court après des expériences inoubliables, des émotions stables et tout le temps heureuses, un boulot qui nous passionne non stop ou un corps rayonnant d’énergie et de santé, qui indiquerait qu’on a « réussi ».

 

La même recette, à un endroit différent. Je ne te demande pas de me croire sur parole, mais d’oser regarder pour toi même. Va voir l’énergie et la motivation réelles derrière tes actions, et prends le temps d’investiguer pour toi. Est-ce vraiment si différent de l’énergie qui poussait les générations d’avant à avoir un pavillon, un CDI et de mignons enfants ?

 

Tant que ton regard est tourné vers l’extérieur, tant que tu cherches « ta place » dans une certaine configuration, tu es coincé·e dans ce schéma. Peu importe que la recherche se porte sur des quêtes soi-disant plus nobles, c’est la même chose.

 

L’opportunité, là dedans, c’est de dire stop et de tourner le regard vers toi.

 

De constater que partout où tu voyages, que ce soit d’un job à l’autre, d’un lieu à l’autre, d’une relation à l’autre, ce que tu emmènes partout, c’est toi. La personne dont tu ne vas pas te débarrasser, quoi que tu fasses, c’est toi.

 

De ce constat peut naître du désespoir, surtout si tu as eu l’habitude de courir plus vite que les problèmes. Mais tu as aussi un choix : tu peux passer ta vie en mode marathonienne de de la fuite ou tu peux ouvrir la porte à autre chose.

 

Cet autre chose, c’est ce que je propose de vivre ensemble, dans les ateliers de la curiosité. Une série de 6 ateliers en ligne, pour ralentir et changer de regard. Il ne s’agit pas d’une curiosité vers plus d’apprentissages, de contenus et de savoir pour te fuir, mais une curiosité envers toi-même. Peut-être teintée d’un peu de trouille, ce qui est bon signe : ça veut dire que tu es vraiment prêt·e à t’ouvrir à l’inconnu.

 

C’est un espace unique pour grandir en résilience, en créativité, en joie. En gros, c’est l’invitation à découvrir à l’intérieur tout ce que tu as passé de années à chercher à l’extérieur.

 

Le contenu sera fait sur mesure en fonction des participant·es et de leurs besoins. Tout partira de tes questionnements et sujets du moment. Que ce soit tes relations, tes envies, tes projets professionnels et personnels, tu vas gagner en clarté, en calme et en ouverture. Il ne s’agit pas de te dire comment faire pour résoudre tes problèmes, mais d’apprendre où regarder pour voir les cadeaux et la beauté partout, y compris dans les épreuves.

 

Le format :

 

  • 6 ateliers-coachings d’une demie journée
  • Des propositions d’observation et exploration entre les demies journées
  • Un petit groupe de 6 personnes
  • Des exercices et propositions sur mesure en fonction de tes besoins

Le prix : 666 euros TTC

Les inscriptions : tout simplement en répondant à ce mail, dans la limite des 6 premières personnes qui s’inscrivent.

Partage cet article à une Aventurière :

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Reçois ton guide "Libérez votre génie de l'Open Space"

En t'inscrivant, tu recevras également les Love Notes des Aventurières. 

You have Successfully Subscribed!

Reçois la série "Trouver la bonne idée"

En t'inscrivant, tu recevras également les Love Notes des Aventurières. 

You have Successfully Subscribed!

Effets secondaires notoires : tu vas parler de ce que tu fais avec une confiance inébranlable et attirer des clients parfaits.

En t'inscrivant, tu recevras également les Love Notes des Aventurières. 

You have Successfully Subscribed!

Recevoir les étapes clés du Plan de Conquête de l'Univers

You have Successfully Subscribed!

Recevoir les étapes clés du Plan de Conquête de l'Univers

You have Successfully Subscribed!