Développe un business qui part vraiment de toi

et grandis avec lui

Les étapes et outils pour créer et vendre tes produits en ligne !

par | Juin 21, 2019 | Créer une offre et la vendre | 14 commentaires

Il y a 2 ans j’ai vendu mon 1er produit en ligne.

C’était un ebook en pdf et j’ai mis des plombes à le lancer parce que je ne savais pas par où commencer. Depuis j’ai vendu des formations, des ateliers-conférences et des accompagnements de groupes, sous différentes formes.

(Et si je ne t’écris actuellement pas d’une plage de sable fin c’est uniquement parce que ce serait trop cliché… Et que je n’aime pas avoir du sable dans mon clavier et devoir plisser les yeux pour tenter de voir quelque chose sur l’écran… et que la batterie de mon ordi ne tiendrait pas assez longtemps parce que je bosse plus de 4h/semaine ou par jour… et que je vis en Ile de France accessoirement).

Bref, je suis pas là pour te parler de cliché de l’infopreneur (même si ça me fait bien marrer) mais pour faire le tour des outils utiles à chaque étape de création et vente d’un produit en ligne.  Certaines de mes clientes de l’Atelier étant en train de réfléchir à leurs futurs produits (ou services), j’ai eu à répondre à quelques questions techniques. Et je me suis dit que ça pourrait te servir aussi. (Ça te sera plus utile que du rêve).

Donc voici un résumé des points à prendre en compte pour vendre des produits dématérialisés en ligne, ainsi que les outils que j’utilise pour l’instant. Je pourrais compléter cet article au fur et à mesure, n’hésite pas à me donner tes recommandations en commentaire si tu as testé un outil trop bien.

J’ai déjà parlé de la création de formation dans cet article sur ce qu’il te faut pour vendre une formation en ligne. Tu as aussi tous mes conseils sur les 3 principales erreurs à éviter quand on lance son offre en ligne dans cet article-ci. Ici je vais détailler plus la technique, mais ça ne fait pas tout.

Créer un produit

Commençons par le commencement : la création du produit. (En fait on peut ne pas commencer par là dans la vraie vie et ouvrir les ventes pour un produit qui n’est pas encore conçu, ou pas complètement. C’est même plutôt malin pour éviter de travailler dans le vide. Mais j’ai décidé de commencer par là !).

Pour créer un infoproduit, plein de solutions s’offrent à toi et il va falloir déjà faire le choix du support. Pour cela, et bien il faut prendre en compte :

  • Ce que tu as envie de faire ou pas (en fonction de tes goûts, ton temps dispo, le prix que tu aimerais fixer etc)
  • Ce dont tes client.e.s ont besoin.

espace de travail

Tu peux vendre, entre autre :

  • Des pdf (ebooks, fiches pratiques, tutos etc.)
  • Des fichiers de « base » utilisables en l’état (un tableau de calcul excel par exemple)
  • Des images (photos, dessins…)
  • Des contenus vidéos enregistrés (des formations, des conférences…)
  • Des contenus vidéos lives
  • Des pistes audio
  • Des RDV avec toi en groupe ou en individuel

Et un mélange de plusieurs de ces choses-là.

Des outils pour ça

Pour créer des pdf : J’utilise soit mes logiciels de bureautique + pdf creator, soit Canva ou Crello pour faire des trucs plus design sans se prendre la tête. Tout ça est gratuit. S’ils pèsent 2 tonnes, tu peux utiliser cet outil en ligne pour les réduire.

Pour créer des fichiers… bah LibreOffice ou la suite Office de Microsoft (payante).

Pour les images, do what you want. Perso je n’en vends pas. Si l’image est ton travail tu dois maîtriser mieux que moi.

Pour les contenus vidéos enregistrées : ma webcam (un smartphone ça marche aussi) avec un micro (là j’ai pas encore celui de mes rêves, donc pas de reco à te faire) ou un micro-casque. Pour enregistrer mon écran j’utilise Loom. Pour les montages vidéos : j’ai Shotcut et je te recommande aussi HitFilm Express (ce sont de vrais bancs de montage, il faut un peu de temps pour les prendre en main).

Tu as aussi des logiciels payants comme Camtasia qui ont l’air très bien (en tout cas on me l’a beaucoup recommandé).

Pour les pistes audio : Micro ou microcasque et hop tu fais un mp3.

ordinateur et micro

Pour les lives ou RDV collectifs avec replay : Facebook live (dans un groupe dédié aux clients), YouTube live, Hangouts ou Zoom (payant au-delà de 2 personnes et 40 minutes de vidéo). Il y a d’autres outils payants sur le marché comme Webinarjam ou Crowdcast

Pour les RDV individuels : Skype, Zoom ou éventuellement Facebook Messenger (je l’aime pas mais il dépanne parfois). Ah et Calendly associé à Google Agenda pour faciliter la prise de RDV.

Voilà tu as ton produit ! C’était pas compliqué non ? (Ah oui il faut du contenu aussi, et du chouette, quand même).

L’héberger quelque part

Une fois ton contenu créé, ou une fois que tu sais à peu près quelle forme va prendre ce que tu veux vendre, il va falloir réfléchir à où l’héberger.

Si c’est juste un fichier, ça peut peut-être se faire sur ton serveur de blog. Si c’est une vidéo de formation, mieux vaut la mettre ailleurs pour ne pas plomber ton serveur. Et si c’est une formation complète avec vidéos, fichiers à télécharger, lives etc. c’est peut-être mieux de mettre tout ça sur une plateforme de formation (ça peut aussi se faire chez WordPress avec des plugins payants MAIS si ton site est en carafe, tes clients ne seront pas contents… assure la technique derrière).

offrir café

Des outils pour ça

Voici ce que j’ai testé :

  • Fichiers pdf hébergés sur mon serveur de blog avec le plugin WooCommerce qui protège le fichier et ne le rend dispo qu’aux personnes qui ont payées (et pas aux petits robots de Google et autres petits malins). Je te reparle de WooCommerce dans la partie suivante.
  • Fichiers pdf hébergés chez MailChimp et envoyés en pièces jointes dans des emails qui partent uniquement après paiement sur mon blog (encore une fois le paiement se fait avec WooCommerce et le lien avec MailChimp avec le plugin Mailchimp for WooCommerce). Il y a assez souvent des bugs avec ce système : certaines inscriptions restent bloquées et les mails ne partent pas comme prévu… Un débloquage manuel s’impose alors (et du coup il faut surveiller que tout fonctionne quand il y a des nouveaux clients).
  • Contenus directement dans des emails : cf point précédent
  • Vidéos hébergées chez YouTube en version « non répertoriée » (elles restent tout de même publiques si quelqu’un a l’URL il peut les voir et les partager). Tu peux choisir de les protéger en les hébergeant chez Viméo (service payant)
  • Vidéos et tout autre contenu hébergé sur une plateforme de formation. J’ai choisi Koonéo pour commencer, une plateforme française avec un support réactif (et en français).

Koonéo n’est pas la plateforme la plus esthétique du marché mais elle a le mérite d’être française et à un prix compétitif. Comme je suis très exigeante (qui a dit « chieuse » ?) et que je développe des trucs un peu complexe (genre une offre à abonnement qui n’ouvre pas toujours à la même date du mois mais j’aimerais bien quand même que tout le monde soit débité à la même date et pouvoir développer un système de bon de réduction un peu compliqué, parce que je le vaux bien)… Bref il y a des choses que je n’ai pas pu faire exactement comme j’aimerais. Mais ils sont très à l’écoute (et patients ^^). Je recommande vraiment la plateforme pour héberger les formations classiques et les abonnements pas tous à la même date ^^ (pour l’instant, ils vont y travailler a priori).

mains femme sur clavier et souris

Ensuite, j’ai migré sur Learnybox. Français également, Learnybox a l’avantage d’être toute en un (emails, webinaires, tunnels de vente et même site web si on veut). Leurs designs sont sympas et la gestion des membres des formation assez souple (on peut faire des groupes de membres dans les formations et ouvrir seulement certains modules à certains groupes par exemple). A partir d’un certain CA ça vaut le coup aussi financièrement (ou si on a besoin de faire des webinaires et gérer un gros volume d’abonnés à son autorépondeur). Par contre leur outil de mise en page des pages de formation ou de tunnels de vente a parfois des bugs bien relou et c’est une plus grosse boîte avec une gestion de plus grosse boîte donc.

Sinon, parmi les plateformes les plus connues (que j’ai pu tester en tant que cliente) : Teachable, Simplero, Podia, Groupe Facebook avec la fonction « modules » (c’est gratuit – pour l’instant – mais c’est pas franchement le truc le plus clair et le plus pro). Tu peux aussi monter ta plateforme sur ton blog WordPress avec certains plugins. Je te recommande cette option seulement si tu as un bon background technique (et l’envie de gérer cet aspect) ou un.e bon.ne dév’ sous la main.

Permettre aux clients de l’acheter

OK, à ce stade ton produit est prêt (au moins dans ta tête) et tu sais où tu vas le stocker. Maintenant il faut pouvoir le rendre accessible à tes client.e.s après achat !

Encore une fois, plein de façon de faire, généralement en lien avec ce que tu as choisi comme hébergement. Permettre aux clients d’acheter cela signifie au minimum : avoir un formulaire de commande et un moyen de paiement (genre carte bancaire, PayPal etc).

Des outils pour cela :

Voici les outils que j’ai testés :

  • WooCommerce : c’est un plugin qui te permet de créer une boutique sur ton site WordPress. C’est un gros truc qui est prévu pour les e-commerces mais qui permet aussi de vendre des produits dématérialisés. Je l’utilise pour vendre des pdf et une formation qui se fait par mail. WooCommerce sécurise tes fichiers pdf en ne les rendant accessibles qu’aux clients, il crée une page boutique, un panier d’achat, la possibilité d’avoir un compte client, un formulaire de paiement, la possibilité d’avoir des codes promo, la génération de factures (on en reparle au point suivant), une page de remerciement, les mails de confirmation de commande etc. Tout l’aspect vente pure.
  • Koonéo : La fonction paiement, bon d’achat, factures, mails post-commande etc. Tout est prévu sur la plateforme. C’est généralement le cas de toutes les plateformes de formation (pas les groupes Facebook par contre).
  • Dans les deux cas j’ai choisi d’utiliser Stripe comme moyen de paiement. Stripe fait le lien entre la carte bancaire de ton client et ton compte bancaire habituel, ça t’évite d’avoir des sous sur un compte Paypal et les frais sont moins élevés que Paypal (1,4% du montant payé par le client + 25cts par transaction, pour les cartes bancaires en Europe; Paypal sont à 2,90% + 35cts par transaction).

depenser argent blog

Tu peux proposer plusieurs moyens de paiements à tes clients : Stripe, Paypal, Apple Pay, envoi d’un chèque etc. C’est toi qui voit (et ta solution d’hébergement qui le permet ou pas).

En faire la promotion

Une fois tout le reste prévu, on se dit que c’est bon mais en fait… non. Tu peux avoir le meilleur produit du monde, magnifiquement créé, superbement hébergé, le formulaire d’achat et son rutilant bouton au taquet… Si tu ne fais pas la promotion du produit, rien ne se passera.

C’est l’étape cruciale, bien au-delà de la technique et c’est LE truc qui se prépare à l’avance pour pas le foirer par manque d’énergie (parce que oui créer la formation et choisir comment l’héberger etc. ça prend du temps et des ressources). Donc prévoit cette étape de vente, marketing à l’avance (surtout si les mots « vente » et « marketing » te donnent des boutons).

Là je ne vais pas te parler de comment on vend bien, de marketing, copywritting etc. Il faudrait quelques articles entiers pour ça et même quelques formations et accompagnement pour t’aider à faire un truc qui te va (les méthodes et textes à trous c’est pas chez moi que tu les trouveras).

 

carnets

Bref, on va parler de l’aspect technique pour l’instant.

Pour vendre il va falloir donner envie d’acheter à tes futurs clients : donc une page de vente (ou autre support après tout) et des contenus qui mènent à cette page de vente.

Des outils pour cela :

Voici ce que j’ai testé pour faire la promotion de mes produits et formations :

  • Une page de vente qui a de la gueule avec Thrive Architect (lien affilié). Je te parle plus amplement de cet outil ici. Certaines plateformes de formation intègrent les modèles de page de vente.
  • Des emails auprès des abonnés à ma newsletter avec MailChimp (mais tu as plein d’autres autorépondeurs sur le marché)
  • Des webinaires avec YouTube live (en mode « non répertorié », c’est pas le truc le plus pro mais ça a le mérite d’être gratuit quel que soit la durée de ton webinaire. Si tu en fais souvent ça peut valoir le coup d’investir dans Zoom)
  • Des Lives Facebook (que tu peux rendre plus attractif avec un outil comme BeLive… je n’ai pas testé autrement qu’en tant que spectatrice)
  • Des visuels de promotion sur les réseaux sociaux avec Canva ou Gimp
  • Les réseaux sociaux of course, donc pour moi c’est Facebook et Instagram (parfois je fais encore un saut de puce sur Twitter mais j’aime pas en fait)
  • Des épingles Pinterest
  • Certains de mes articles de blog
  • L’affiliation gérée directement sur Koonéo ou avec un plugin sur WordPress (j’utilise WP Affiliate Manager)

Et voilà pour la technique.

Faire tout ça légalement

Je vais pas te faire un cours juridique mais si tu veux vendre un produit en ligne, il te faudra techniquement :

  • Un statut d’entrepreneur
  • Des factures en règle pour tes clients (ça peut être généré par ton outil d’hébergement/paiement et pas de souci si la numérotation est différente de tes factures habituelles si tu en as, tant que ça se suit sans « trou » pour les 2 systèmes). Sur WooCommerce, j’utilise WooCommerce PDF Invoices & Packing Slips pour l’édition de facture.
  • Un moyen de paiement qui permette de gérer des taux de TVA différents selon les pays des acheteurs (oui même si tu es micro-entrepreneur)
  • Le respect du RGPD à toutes les étapes (notamment quand tu enregistres les données des clients)

Tu peux retrouver toutes les 6 obligations légales à connaître quand on veut monétiser son blog

Et avec ça je pense que tu as toutes les infos techniques nécessaires pour te lancer dans l’infopreneuriat !

bureau busy tva

Partage ton expérience en commentaires pour enrichir cet article 🙂

Si tu veux te lancer mais que tu ne sais pas par où commencer pour le contenu et l’aspect marketing/vente de tes futurs produits. Si tu veux pouvoir me poser tes questions à ce sujet. Jette un oeil par ici 😉

Créer et vendre son offre

Partage cet article à une Aventurière :

14 Commentaires

  1. Merci Cécile pour cet article qui tome à pic !
    Je vais être en plein dans la création d’atelier cet été et cet article va m’être une ressource précieuse !

    Réponse
    • @Marie : Avec plaisir !

      @Hannah : J’ai testé Learnybox en tant que cliente et en tant que partenaire affilié. Je trouve qu’elle est facile à prendre en main, c’est clair en tant que client. C’est pratique pour les affiliés car il y a des pages prévues pour mettre les modèles d’emails etc. Après je n’avais pas besoin d’avoir une plateforme pour faire des pages de ventes etc. donc c’était cher pour l’utilisation que j’en aurais eu.
      Podia, je n’ai jamais testé.

      @Alizée : Merci pour ton retour !!

      @Guillaume : Avec plaisir 🙂

      @Sylvie : Merci ! 🙂

      @Julia : Oui of course ! Le sujet, « l’angle » d’attaque selon la transformation qu’on a envie d’amener et tous ces trucs essentiels mais c’est moins « technique » (et plus essentiel que la technique à mon avis)

      Réponse
  2. Bonjour,
    Merci pour ce super article !
    Tu dis avoir testé Learnybox, pourrais-tu nous donner ton avis sur cette plateforme ?
    Et concernant podia ?
    J’hésite entre ces deux plateformes qui ont l’air assez intuitives et esthétiquement chouettes.
    Il me semble qu’elles intègrent page de vente et système de paiement.
    Merci =)

    Réponse
  3. Waouh ! The article quoi ! Franchement j’adore, je suis fan ! Toujours aussi naturelle, contenu toujours aussi pertinent avec une valeur ajoutée de fou. C’est un plaisir de te lire, merci encore pour toutes ces infos.

    Réponse
  4. Bonjour ma belle Cécile.
    Superbe ton article et tellement complet!
    Ca m’épate toujours car même en plus de nous coacher de ouf tu arrives encore a trouver du super contenu!!
    Pour répondre a Hannah j’utilise Learnybox et j’en suis dingue de OUF!!
    Mille bisous positifs a toutes

    Réponse
  5. J’aurais rajouté en toute première étape (avant le choix du support) : choisir son sujet ! 😀

    Réponse
  6. Merciiiiii Cécile !! Pour moi aussi l’article tombe à PIC. Je m’arrachais les cheveux, j’avais envie de tout abandonner en me disant mais bon sang j’y arriverai jamais ! Déjà réfléchir au contenu, préparer, la promo, pages de ventes.. etc…mais en plus je découvre qu’il faut choisir les hébergeurs, logiciel d’enregistrement, etc etc
    …. et là tu nous présentes cet article… Miracle ! :))))
    Je vais m’abonner à Kooneo et m’inscrire à Loom. Exactement ce dont j’avais besoin.
    En 5 minutes c’est plié …
    Donc, un IMMENSE MERCI <3 <3 <3

    Réponse
  7. Bonjour Cécile et merci pour ce blog qui tranche vraiment avec tous les blogs de webmarketing dégoulinant de vaines promesses. Je ne trouve que du concret dans ces pages et c’est clair et bien écrit alors merci d’être venu inonder la toile de tes conseils.
    Pour ma part, je suis en train de créer un cours en ligne (le contenu me prend pas mal de temps) et je teste actuellement teachable et didacte tout simplement parce que c’est gratuit. Ces sites tout faits ont l’air très bien; ma question est: peut-on se contenter de ce genre de plateforme pour lancer sa formation (du début à la fin) ou doit-on (pour quelque raison que ce soit) l’adosser à un blog ou autre chose? Faut-il nécessairement créer son site web et y intégrer la plateforme de formation?
    L’atelier me fait de l’œil mais je vais d’abord avancer dans la création de mon contenu…

    Réponse
    • @Jennifer : Avec plaisir !

      @Karine : Merci de ton message (j’aime pas les vaines promesses en effet, même si promettre fait vendre… quand on voit les résultats derrière beurk). Alors pour répondre à ta question : pour la formation une plateforme est très bien. Avoir ou pas un blog c’est une question à se poser par rapport à la façon dont tu vas vouloir te rendre visible et donner confiance à tes futurs clients. J’ai tendance à dire que le blog est une excellente solution pour ça mais RIEN n’est obligatoire. Il faut un endroit où te montrer et inspirer confiance… blog ou autre c’est toi qui choisit. Côté technique tu peux avoir un site web et/ou un blog et des liens vers ta plateforme de formation pour ceux qui veulent acheter. Par exemple, ici tu es sur mon site avec les articles de blog et les pages de ventes de mes formations (hébergées ici mais elles pourraient être faites sur une plateforme) et mes formations sont sur une plateforme extérieure.
      Je serais ravie de t’accueillir dans l’Atelier quand tu seras prête en tout cas (on bosse sur la création de contenu aussi 😉 )

      Réponse
  8. Sympa la dernière partie sur la « légalité », mais le plugin Woocommerce suggéré (qui est certainement le meilleur) n’est pas du tout légal puisqu’il n’est pas certifié et ne cela ne respecte pas la loi antifraude.

    Malheureusement les seules solutions sont rares et chères… Kiwiz par exemple, génère des factures mais n’a pas tout la flexibilité de ce plugin.

    Réponse
  9. Bonjour Cécile,
    Merci pour cet article très bien écrit ! Cela faisait un bon moment que j’hésitais à me lancer dans la vente de contenu et je me suis enfin lancée. Pour le moment, je vends des ebooks de mes coaching de sport avec des recettes et tips pour manger équilibré.
    J’ai choisi d’utiliser la plateforme Paypersafe pour les vendre. Je suis tombée par hasard sur une pub (merci les pubs ciblées…) et finalement agréablement surprise de la facilité d’utilisation sans prise de tête. C’est super pratique. Du coup, je me tâte à vendre d’autres ebooks avec différents sujets qui peuvent intéresser mon audience actuelle.
    Mercii encore pour toutes les infos que tu nous partages (ton blog part direct dans mes favoris !!)

    Réponse
    • Hello Zineb
      Merci pour ton retour !

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Reçois ton guide "Libérez votre génie de l'Open Space"

En t'inscrivant, tu recevras également les Love Notes des Aventurières. 

You have Successfully Subscribed!

Reçois la série "Trouver la bonne idée"

En t'inscrivant, tu recevras également les Love Notes des Aventurières. 

You have Successfully Subscribed!

Effets secondaires notoires : tu vas parler de ce que tu fais avec une confiance inébranlable et attirer des clients parfaits.

En t'inscrivant, tu recevras également les Love Notes des Aventurières. 

You have Successfully Subscribed!

Recevoir les étapes clés du Plan de Conquête de l'Univers

You have Successfully Subscribed!

Recevoir les étapes clés du Plan de Conquête de l'Univers

You have Successfully Subscribed!